Bourse > Actualités > Avis des brokers > Bryan garnier dubitatif après le départ de p. soriot

Bryan garnier dubitatif après le départ de p. soriot

tradingsat

(CercleFinance.com) - Bryan, Garnier & Co. a maintenu ce matin son conseil d''achat' sur le titre du groupe pharmaceutique Roche, ainsi que son estimation de valeur intrinsèque de 186 francs suisses. Les analystes se montrent cependant dubitatifs après l'annonce inopinée du départ du patron de la division Pharma, Pascal Soriot, chez AstraZeneca, et son remplacement par Daniel O'Day, qui dirige la branche Diagnostiques.

Pascal Soriot va donc prendre, dès le 1er septembre, la direction générale du groupe concurrent britannique AstraZeneca.

En Bourse de Zurich, le bon de jouissance Roche se tasse de 1% à 174,2 francs suisses, en ligne avec l'évolution actuelle de l'indice SMI.

Rappelons que la division Pharma du groupe suisse concentre plus des trois quarts de son chiffre d'affaires, contre 22,4% pour les Diagnostiques au 1er semestre.

'Il a probablement été difficile de pourvoir le poste de patron opérationnel de la division Pharma en interne', indique la note de recherche, 'alors que le groupe va devoir faire face à de multiples défis ces prochaines années, notamment la montée en puissance de nouveaux blockbusters pour remplacer les anciens et une concurrence accrue'.

Bryan Garnier est d'autant plus interloqué par cette annonce que 'le mois dernier, Pascal Soriot animait des réunions avec les investisseurs, et Roche organisera la semaine prochaine (le 5 septembre, ndlr) une journée investisseurs à Londres' à laquelle il ne participera donc pas.

Autre surprise, selon Bryan Garnier : la nomination de Daniel O'Day, patron de la division Diagnostiques, à la place de Pascal Soriot. 'Bien que (Daniel O'Day) ait commencé sa carrière chez Roche dans la branche Pharma, au service du marketing aux Etats-Unis, en Europe et au Japon, il a passé ces sept dernières années dans la division Diagnostiques', rappellent les analystes. 'On peut se demander s'il s'agit réellement du meilleur choix possible', s'interroge Bryan Garnier.

Notant que les Diagnostiques seront dès le 1er septembre dirigés par Roland Diggelmann, Bryan Garnier s'inquiète que Roche soit 'plus que jamais dirigé par des personnes provenant des Diagnostiques' avec le directeur général Severin Schwab, et les deux patrons 'divisionnaires' Daniel O'Day et Roland Digelmann.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI