Bourse > Actualités > Avis des brokers > Après l'argentine, ubs ne vise plus que 18,6 e

Après l'argentine, ubs ne vise plus que 18,6 e

tradingsat

(CercleFinance.com) - ''Repsol ex-YPF', également connue sous le nom de 'Repsol'' : on peut trouver cet intertitre dans la note de recherche publiée ce matin par UBS sur la compagnie pétrolière espagnole Repsol YPF, alors que l'Argentine a entrepris de renationaliser la filiale YPF. Les analystes refont le point sur la valeur en considérant YPF comme perdue et en partant du principe que l'indemnisation sera faible. Certes, ils conseillent toujours le titre à l'achat. Mais l'objectif de cours est abaissé de 22 à 18,60 euros. Sur la place boursière madrilène, l'action Repsol YPF, qui a déjà chuté de plus de 6% hier après l'annonce, perd encore 1,2% ce midi à 16,2 euros.

Le gouvernement argentin a donc annoncé avant-hier son intention de nationaliser le groupe argentin YPF, qui avait été privatisé dans les années 90 et dont Repsol détient 57,43% du capital. Le calendrier de l'opération n'est pas encore clair, estime UBS, mais en tout état de cause Repsol a déjà perdu le contrôle opérationnel de sa filiale argentine. UBS ne n'estime pas certain que l'indemnité versée à Repsol sera conforme au droit argentin actuel, et ajoute que les suites judiciaires de cette expropriation risquent de traîner en longueur.

UBS a donc repris ses prévisions financières en excluant la contribution d'YPF. La projection de bénéfice par action Repsol a été abaissée de 15,5% pour 2012 à 1,53 euro par action, d'où celle de la cible. En moyenne l'ajustement à la baisse atteint 19% jusqu'en 2015.

Cependant, chez Repsol seule, 'la croissance de la production s'annonce toujours excellente, et la qualité des actifs du groupe reste élevée', indique la note.

UBS estime que Repsol essaiera bien sûr de récupérer le plus d'argent possible pour YPF - 'peut-être 18 milliards de dollars ou plus', indique la note. Mais 'nous pensons que même ce montant sous-valoriserait la valeur de l'actif', ajoutent-ils. 'Notons que chaque milliard de dollars récupéré correspond à 0,70 euro environ par action Repsol', calculent-ils. En recommandant de ne pas être pressé, l'Argentine étant une habituée des litiges internationaux.

Enfin, il leur semble qu'à ce stade, l'action Repsol YPF reflète déjà la perte d'YPF. Bien qu'ils maintiennent leur conseil d'achat, les analystes soulignent que le flux de nouvelles risque d'être encore négatif à court terme.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...