Bourse > Actualités > Avis des brokersffrfrfr > Adidas : Exane réduit sa cible, mais reste positif

Adidas : Exane réduit sa cible, mais reste positif

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nombreux sont les bureaux d'études qui reviennent ce matin sur le dossier Adidas alors que l'équipementier sportif allemand a lancé, hier soir, un nouvel avertissement sur ses ventes comme sur ses résultats 2013. En cause : d'abord un effet de changes plus négatif encore provenant de la dépréciation des devises principalement émergentes, ainsi que des difficultés de distribution en Russie et dans la ligne d'accessoires de golf. Quoi qu'il en soit, le titre figure toujours parmi les valeurs préférées d'Exane BNP Paribas, qui maintient son conseil acheteur de 'surperformance'. Tout en réduisant son objectif de cours de 100 à 96 euros.

Sur le marché boursier allemand où l'indice DAX 30 demeure stable, l'action Adidas en constitue la lanterne rouge et dérape de 4,5% à 78,9 euros. Son plus bas de la journée se situe à cette heure à 77,7 euros.

Hier soir en effet, pour la deuxième fois de suite après un précédent avertissement lancé à l'occasion des comptes semestriels, le 8 août, Adidas a abaissé ses prévisions annuelles : en termes de chiffre d'affaires, et à changes constants, la croissance des ventes en 2013 devrait désormais être à peine supérieure à 0% (“low-single-digit increase”) alors qu'elle était précédemment attendue entre 0 et 5% (“low- to mid-single digit increase”).

La marge opérationnelle n'est plus attendue non loin de 9%, mais à environ 8,5% et le bénéfice net s'annonce désormais entre 820 et 850 millions d'euros, contre entre 890 et 920 millions auparavant.

La direction estime enfin que le 3e trimestre constituera un point bas et s'attend toujours, au 4e trimestre, “à un fort rebond des ventes et de la croissance des bénéfices”.

Selon Exane BNP Paribas, le consensus de résultat net 2013 se situait auparavant vers 910 millions d'euros, ce qui explique le décrochage du titre à Francfort ce matin.

Les analystes tentent de quantifier ce 'warning' : il provient selon eux des changes à hauteur de 45%, du problème de distribution en Russie pour 35% et de la ligne de golf pour 20%.

S'ils prévoyaient qu'Adidas abaisse de nouveau ses prévisions d'ici a fin de l'année, les analystes n'attendaient pas en revanche que le bénéfice net soit annoncé à mois de 890 millions d'euros.

'L'ampleur de l'abaissement des prévisions de résultats est décevant et elle pèsera sur la crédibilité de la direction', plutôt élevée auprès des investisseurs ces dernières années, indique la note de recherche.

Exane BNP Paribas a dû réduire ses prévisions de bénéfice par action Adidas (- 9% pour 2013 à 4,36 euros, - 5% environ en 2014 à 5,23 euros), d'où le nouvel objectif de cours.

Et maintenant, 'que doit-on faire des actions Adidas ?', se demandent les spécialistes. Ces derniers estiment qu'il ne faut pas négliger les signes positifs 'qui nous font penser que la faiblesse du titre ne sera que passagère'. C'est le cas du problème au centre de distribution russe de Cherkhov, qui ne devrait plus poser de problème dès début octobre. L'effet de changes négatif devrait en outre s'atténuer dès le premier trimestre 2014.

Et avant cela, 'nous nous attendons à une solide reprise des ventes et de la rentabilité à partir du 4eme trimestre alors que le groupe devrait profiter de la coupe du monde (de football) de la FIFA 2014, d'un bon accueil des nouvelles collections été/automne 2014 d'Adidas et Reebok, et d'une base de comparaison plus favorable'.

Bref, il n'est pas encore l'heure de désespérer d'Adidas en Bourse, selon le courtier. D'autant que son titre se traite avec une décote de 27% sur l'action Nike, si l'on utilise le PER 2014, calcule les analystes d'Exane.

'Tout recul du titre constituerait même une opportunité d'achat', terminent-ils.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...