Bourse > Ab inbev > Ab inbev : Constellation Brands bat le consensus avec ses bières
AB INBEVAB INBEV ABI - BE0003793107ABI - BE0003793107
115.050 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
113.250 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 185 028 M€Capi. :

Ab inbev : Constellation Brands bat le consensus avec ses bières

Constellation Brands bat le consensus avec ses bièresConstellation Brands bat le consensus avec ses bières

(Reuters) - Constellation Brands a annoncé mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, soutenu par la progression des ventes des marques de bière Corona et Modelo, et le groupe américain a relevé sa prévision de résultat annuel pour l'exercice fiscal s'achevant en février.

Le titre, qui a gagné environ 34% depuis le début de l'année, prenait 3,8% à 136,25 dollars dans les transactions avant l'ouverture de la séance à Wall Street.

Constellation profite notamment de l'attrait suscité par ses marques de bière auprès de la population hispanique aux Etats-Unis, dont les effectifs ne cessent de croître.

Le groupe a fait état d'une hausse de 14% de ses ventes de bière, à 1,02 milliard de dollars (906 millions d'euros), au cours du trimestre clos le 31 août. La bière représente environ 59% des ventes totales.

Dans le domaine des vins et spiritueux, les ventes ont en revanche reculé de 0,3% à 713,9 millions de dollars.

Globalement, le chiffre d'affaires est donc en hausse de 8,1% à 1,73 milliard de dollars.

Le bénéfice net attribuable a atteint 302,4 millions de dollars, soit 1,49 dollar par action, contre 195,8 millions (98 cents par action) un an plus tôt.

Hors exceptionnels, l'entreprise a gagné 1,56 dollar par action.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice par action de 1,32 dollar sur un chiffre d'affaires de 1,73 milliard, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le marché de la bière est en pleine effervescence avec le projet d'AB InBev, leader mondial du secteur, de racheter son dauphin SABMiller pour 92,5 milliards d'euros. Si ce projet aboutit, il créera un mastodonte contrôlant un tiers du marché mondial mais SABMiller a pour l'instant rejeté les offres de son concurrent.

(Sruthi Ramakrishnan à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI