Bourse > Zodiac aerospace > Zodiac aerospace : Progresse après propos rassurants sur les montées en cadence
ZODIAC AEROSPACEZODIAC AEROSPACE ZC - FR0000125684ZC - FR0000125684
28.500 € -0.52 % Temps réel Euronext Paris
28.560 €Ouverture : -0.21 %Perf Ouverture : 28.745 €+ Haut : 28.435 €+ Bas :
28.650 €Clôture veille : 4 133 720Volume : +1.43 %Capi échangé : 8 267 M€Capi. :

Zodiac aerospace : Progresse après propos rassurants sur les montées en cadence

ZodiacZodiac

(Tradingsat.com) - Zodiac gagnait près de 2% (+1,8% à 29,635 euros à 10h15) parmi les meilleures performances du SBF 120 vendredi matin après des propos de son président Olivier Zarrouati qui a assuré jeudi que son groupe serait en mesure d'accompagner la montée en cadence d'Airbus sur l'A350 en 2016, en indiquant que ses propres prévisions étaient supérieures à celles de l'avionneur pour cette année.

"Nous avons analysé avec soin" le message délivré par le patron d'Airbus, Fabrice Brégier, a déclaré M. Zarrouati lors de l'assemblée générale de Zodiac Aerospace jeudi. "Le premier nous est destiné. Il s'agit de nous dire +Zodiac, ça suffit. Tant que vous avez un siège en retard, c'est insupportable. Vous devez corriger au plus vite+".

"Ce point là est destiné à être entendu comme tel. C'est fait", a-t-il poursuivi. "Lorsque le client nous fait passer un message, surtout s'il le fait passer avec une certaine énergie, notre préoccupation unique est de l'entendre. La réalité perçue par le client, c'est la réalité."

L'autre message concerne la montée en cadence d'Airbus et sa prévision d'assembler plus de 50 A350 en 2016. "Nous avions fait un forecast (prévision, ndlr) supérieur" en termes de capacités opérationnelles et inférieur sur le plan financier, a-t-il affirmé. "Donc l'annonce d'Airbus avant-hier est compatible" avec celle de Zodiac Aerospace, a-t-il assuré.

Mardi lors de la publication des commandes et livraisons 2015 d'Airbus, son PDG Fabrice Brégier avait vertement critiqué Zodiac Aerospace, assurant avoir "beaucoup souffert avec Zodiac". "J'attends qu'ils réussissent à faire beaucoup mieux cette année, notamment parce que beaucoup de livraisons d'A350 sont directement liées à leur performance sur les toilettes et sièges. Oui, c'est un message", avait-il asséné en affirmant que l'équipementier était encore aux prises à des difficultés.

Il lui a demandé d'améliorer sa performance afin d'assurer les livraisons d'A350 en 2016 (50 contre 14 en 2015), et regretté que l'équipementier ait été "dans le déni" des difficultés qu'il rencontrait.

Concernant le nombre de sièges en retard, M. Zarrouati a indiqué qu'il n'avait pas évolué depuis décembre, qui était de 300.

F.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...