Bourse > Vranken-pommery > Vranken-pommery : Comptes semestriels salués par la Bourse
VRANKEN-POMMERYVRANKEN-POMMERY VRAP - FR0000062796VRAP - FR0000062796
22.850 € -0.17 % Temps réel Euronext Paris
22.890 €Ouverture : -0.17 %Perf Ouverture : 22.900 €+ Haut : 22.850 €+ Bas :
22.890 €Clôture veille : 313Volume : +0.00 %Capi échangé : 204 M€Capi. :

Vranken-pommery : Comptes semestriels salués par la Bourse

tradingsat

(CercleFinance.com) - En données corrigées et grâce à des exceptionnels, le résultat net part du groupe de Vranken-Pomery Monopole a atteint 13,7 millions d'euros au premier semestre 2014, contre une perte de 0,7 million un an plus tôt. Reste que le résultat opérationnel courant progresse de l'ordre de 10%, comme le chiffre d'affaires. Le groupe se déclare de plus confiant quant à l'atteinte de ses objectifs.

A l'ouverture de la Bourse de Paris ce matin, l'action prend 3% à 25,3 euros.

Sur la période, le chiffre d'affaires du groupe vini-viticole spécialisé principalement dans les champagnes (marques Pommery, Monopole Heidsieck, Charles Lafitte, ...) et les vins rosés (Listel, La Gordonne, ...) a augmenté de 9,1% à 122,1 millions d'euros.

Vranken-Pommery revendique une 'progression significative' de ses deux activités. Dans les Rosés, où une coentreprise avec Castel est active depuis le second semestre, il estime gagner des parts de marché, notamment aux Etats-Unis.

L'envolée du résultat opérationnel (x 3,6 à 21,8 millions d'euros) s'explique essentiellement par des éléments exceptionnels : 'l'intégralité de l'activité 'Négoce Listel - Camargue et Provence' reste intégrée dans les comptes consolidée de Vranken-Pommery Monopole pour ce premier semestre compte tenu de la réalisation de l'opération d'apport à Listel SAS en date du 30 juin.” D'où une “plus-value réalisée lors de l'activation de l'association au 30 juin 2014.”

Mais en données courantes, le résultat opérationnel, en hausse significative de 10% à 6,6 millions, induit une marge correspondante quasi-stable de 5,4% des ventes.

Du côté du bilan, la dette financière nette recule, sur un an, de 4,1% à 674,5 millions d'euros.

En guise de perspectives, Vranken-Pommery, qui rappelle qu'en raison de la saisonnalité de son activité, les chiffres du premier semestre ne peuvent être extrapolés, indique néanmoins que les 'tendances commerciales enregistrées à date permettent au groupe de se conforter quant à l'atteinte de ses objectifs.”


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...