Bourse > Volkswagen > Volkswagen : En tête du DAX, prévisions confirmées
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
134.670 € -1.12 %
136.000 €Ouverture : -0.98 %Perf Ouverture : 136.000 €+ Haut : 133.120 €+ Bas :
136.200 €Clôture veille : 688Volume : +0.00 %Capi échangé : 42 006 M€Capi. :

Volkswagen : En tête du DAX, prévisions confirmées

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les comptes intermédiaires publiés par le premier constructeur automobile d'Europe, Volkswagen, étaient bien accueillis par les investisseurs ce matin. Au 3e trimestre, le groupe allemand a vu son résultat opérationnel décoller de près de 20%, portant ainsi la marge correspondante de 4,7 à 5,9%. La direction a en outre confirmé ses prévisions annuelles (à savoir : hausse des ventes, et marge en légère baisse), même si le président du directoire, Martin Winterkorn, les qualifie de 'très ambitieuses étant donné un environnement économique fort difficile'.

Ce matin sur le marché boursier allemand, l'action préférentielle Volkswagen prend près de 3,5% à 173,6 euros, et tient ainsi la tête des plus fortes hausses de l'indice DAX (+ 0,4%), qui ne cesse de marquer des records historiques.

Lors du 3e trimestre, le groupe a vendu 2,37 millions de véhicules, soit une hausse de 1,5% sur un an. De janvier à septembre, la tendance était plus marquée (+ 3,8% à 7,24 millions d'unités).

Le chiffre d'affaires trimestriel s'affiche en baisse de 3,8% à 47 milliards d'euros (+ 1% sur neuf mois à 145,7 milliards), le groupe invoquant notamment l'effet de changes.

Sa part de marché a progressé de 12,6 à 12,7%.

Cependant, le résultat opérationnel du T3, en hausse de 19,9% à 2,78 milliards, permet à la marge trimestrielle de passer de 4,7% à 5,9% en un an. Alors que sur neuf mois en revanche, ce même agrégat, en baisse de 3,4% à 8,56 milliards, avait conduit une baisse de la marge de 6,1 à 5,9%.

En revanche, le résultat après impôts, lui, s'effondre de 83,1M% au T3 à 1,91 milliards, soit davantage que sur les trois premiers trimestres (- 66,7% à 6,7 milliards). En effet, l'année précédente, le groupe avait sur neuf mois intégré 12,3 milliards de profits exceptionnels liés aux instruments par lesquels il contrôlait Porsche, intégré à 100% depuis l'été 2012.

Dans la seule division Automobile du groupe, le cash-flow opérationnel du T3 augmente de 21,2% à 6,3 milliards d'euros. La position de trésorerie de ladite division décolle sur un an de 9,2 à 16,6 milliards d'euros.

En guise de perspectives, le dirigeant de Volkswagen, Martin Winterkorn, déclare que 'la discipline concernant les coûts et les investissements restera la pierre angulaire de notre plan de marche'. Il s'attend aussi à ce que Volkswagen fasse de nouveau mieux que le marché automobile malgré une conjoncture difficile et les livraisons de véhicules devraient encore progresser en 2013.

Toutefois, le groupe ajoute qu'il n'est pas 'totalement immunisé' contre la 'concurrence acharnée' en vigueur dans le secteur et ses conséquences, prévient-il.

Quoi qu'il en soit, le déploiement de la nouvelle organisation industrielle connue sous l'acronyme allemand MQB (pour 'plate-forme modulaire transversale”, qui permet notamment de produire différents véhicules sur une même chaîne), “produira un effet de plus en plus positif sur la structure des coûts”.

Bref, en 2013, Volkswagen table toujours sur une progression de ses ventes en 2013, et sur un résultat opérationnel correspondant (en montant) à celui de 2012.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...