Bourse > Volkswagen > Volkswagen : Volkswagen augmentera ses salaires de 3,4% en septembre
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
133.880 € +2.67 %
131.000 €Ouverture : +2.20 %Perf Ouverture : 134.000 €+ Haut : 131.000 €+ Bas :
130.400 €Clôture veille : 6 893Volume : +0.00 %Capi échangé : 41 759 M€Capi. :

Volkswagen : Volkswagen augmentera ses salaires de 3,4% en septembre

Volkswagen augmentera ses salaires de 3,4% en septembreVolkswagen augmentera ses salaires de 3,4% en septembre

HANOVRE (Reuters) - Volkswagen a conclu mardi avec le syndicat IG Metall un accord prévoyant d'importantes augmentations de salaires pour ses salariés en Allemagne, dans un contexte de fortes revendications salariales à l'approche des élections de septembre.

Au terme de cet accord, les salaires augmenteront de 3,4% en septembre dans les usines allemandes du premier constructeur automobile européen, puis de 2,2% en juillet 2014.

Cette hausse correspond à celle prévue par le compromis signé il y a moins de deux semaines par IG Metall et le patronat du secteur de la construction mécanique et de la métallurgie, qui concerne au total 3,7 millions de personnes en Allemagne.

Ces nouvelles conventions salariales impliquent des augmentations de salaires nettement supérieures à l'inflation allemande, tombée récemment à 1,2% sur un an. Mais si elles sont de nature à favoriser la hausse des prix, elles visent aussi, pour Berlin, à encourager la consommation de biens et de services en provenance des pays en difficulté de la zone euro.

"Cet accord et d'autres similaires sur les salaires encourageront les Allemands à dépenser plus, ce qui tirera la croissance économique allemande et aidera également à rétablir l'équilibre dans la zone euro", explique Christian Schulz, économiste de Berenberg Bank.

La consommation intérieure a été pratiquement le seul moteur de la croissance allemande au premier trimestre et les hausses de salaires conjuguées à un faible taux de chômage devraient avoir un effet positif sur l'économie.

Volkswagen, qui a relativement bien résisté à la morosité du marché l'an dernier, avait appelé ses employés à la modération dans leurs revendications salariales, soulignant que la faiblesse persistante de la demande avait un impact négatif sur les chiffres d'affaires et les bénéfices du secteur.

"Nous allons le plus loin possible étant donné la situation difficile du marché en Europe et le niveau de la concurrence internationale", a déclaré dans un communiqué le directeur des ressources humaines du groupe, Horst Neumann.

Les ventes de véhicules de marque Volkswagen ont chuté de 10,9% sur le marché allemand sur les quatre premiers mois de l'année et de 7,9% sur l'ensemble de l'Europe de l'Ouest. Le bénéfice d'exploitation du groupe a quant à lui chuté d'un quart, à 2,34 milliards d'euros.

L'accord signé mardi, qui concerne environ 97.000 salariés dans les six usines de VW dans l'ouest de l'Allemagne, et 5.000 autres dans ses activités de services financiers, est valable jusqu'au 28 février 2015.

Il prévoit aussi une contribution exceptionnelle de 300 euros au plan de retraite de chacun des salariés concernés, a précisé la société.

Jan Schwartz, Juliette Rouillon, Constance de Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...