Bourse > Volkswagen > Volkswagen : Les Bourses européennes en nette hausse à la clôture
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
144.760 € -1.60 %
148.000 €Ouverture : -2.19 %Perf Ouverture : 148.000 €+ Haut : 143.680 €+ Bas :
147.110 €Clôture veille : 3 056Volume : +0.00 %Capi échangé : 45 153 M€Capi. :

Volkswagen : Les Bourses européennes en nette hausse à la clôture

Les Bourses européennes en nette hausse à la clôtureLes Bourses européennes en nette hausse à la clôture

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse mercredi, stimulées par quelques bons résultats de sociétés, en particulier ceux de Volkswagen et de sociétés high tech.

Au moment de la clôture des Bourses européennes, Wall Street était également dans le vert, portée elle aussi par les solides résultats de sociétés telles que la banque Morgan Stanley et la high tech Microsoft. Les indices Dow Jones et S&P-500 ont atteint de nouveaux records en séance.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,15% à 4.379,76 points. Le Footsie britannique a gagné 0,47% et le Dax allemand 1,61%, l'indice EuroStoxx 50 s'adjugeant 1,22% et le FTSEurofirst 300 0,99%.

Volkswagen a annoncé mercredi que son résultat d'exploitation avait dépassé les attentes au premier semestre grâce à la réduction des coûts et à la hausse des ventes en Europe.

L'action Volkswagen a gagné 6%, pour se hisser en tête du Dax et de l'EuroStoxx 50. L'indice du secteur automobile européen a terminé sur un gain de 2,53%, le deuxième plus élevé de la journée derrière celui des valeurs de l'informatique, qui a avancé de 3,19%.

Dans ce dernier secteur, SAP, le numéro un européen des logiciels d'entreprise, gagne 5,68% après avoir fait état d'un bénéfice d'exploitation meilleur que prévu au titre du deuxième trimestre grâce à une hausse du revenu de ses licences, notamment en Europe, ce qui lui a permis de confirmer ses objectifs annuels.

ASML, le spécialiste néerlandais des équipements de semi-conducteurs, prend près de 3% après des résultats trimestriels meilleurs que prévu, bénéficiant du début des livraisons de sa nouvelle machine.

En revanche, Anglo American chute de 4,8%, deuxième perte de l'indice FTSEurofirst 300, après avoir revu à la baisse ses prévisions de production de minerai de fer et de cuivre pour l'ensemble de 2016, entraînant l'ensemble du compartiment des ressources du base dont l'indice sectoriel est le seul à reculer.

Sur le marché des changes, le dollar a atteint contre un panier de devises des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis un plus haut de quatre mois de 97,293, les valorisations boursières élevées et une série d'indicateurs économiques encourageants laissant penser que la Réserve fédérale pourrait finalement rehausser encore une fois les taux cette année.

Le dollar était ensuite redevenu stable, à 97,119.

Les futures de Fed funds montrent que les investisseurs évaluent à 50% pratiquement la probabilité de voir la Fed relever les taux d'ici sa réunion de politique monétaire de décembre, selon le baromètre FedWatch de CME Group. Elle était de moins de 20% voici quelques semaines encore.

La fermeté du dollar a un moment pesé sur les cours pétroliers, avec un WTI texan échéance août tombé à son niveau le plus bas en deux mois de 43,69 dollars le baril en particulier.

Mais ceux-ci se sont par la suite repris après l'annonce par l'Administration américaine d'information sur l'énergie (EIA) d'une baisse de 2,3 millions de barils des stocks de brut américains dans la semaine au 14 juillet, alors que les analystes anticipaient un retrait de 2,1 millions.

La résistance des places boursières et la hausse du dollar a pesé sur l'or, qui a touché un plus bas de trois semaines et le cours spot perdait 0,9% à 1.331,73 dollars l'once.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...