Bourse > Volkswagen > Volkswagen : La vente d'une filiale turque de Volkswagen cale
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
144.000 € -1.17 %
147.000 €Ouverture : -2.04 %Perf Ouverture : 147.000 €+ Haut : 144.000 €+ Bas :
145.710 €Clôture veille : 234Volume : +0.00 %Capi échangé : 44 916 M€Capi. :

Volkswagen : La vente d'une filiale turque de Volkswagen cale

La vente d'une filiale turque de Volkswagen caleLa vente d'une filiale turque de Volkswagen cale

ISTANBUL (Reuters) - Le scandale du trucage des tests d'émissions polluantes par Volkswagen a obligé le constructeur automobile a suspendre le processus de vente de l'équipementier turc Teklas Kauçuk, estimé à 600 millions d'euros, a-t-on appris de trois sources proches du dossier.

Deux candidats étrangers à la reprise, l'américain Cooper-Standard Automotive et un consortium financier rassemblant Oaktree Capital Group et le turc Esas Holding, se sont retirés le temps d'évaluer l'impact du scandale sur les ventes de Teklas, ont expliqué les sources.

"Teklas est une excellente entreprise, avec un Ebitda annuel de 75 millions d'euros, et, en incluant la trésorerie, la valeur de cession a été estimée à plus de 600 millions d'euros", a dit l'une des sources, ajoutant que les candidats souhaitaient désormais une baisse de prix.

"Les investisseurs préfèrent attendre. Le processus est à l'arrêt pour l'instant, les candidats veulent que les problèmes de VW soient intégrés dans le prix", a précisé la source.

Ni Cooper-Standard, filiale de Cooper-Standard Holdings, ni Oaktree, ni Esas n'ont pu être joints dans l'immédiat pour un commentaire.

Raul Danon, administrateur de Teklas, a confirmé que les offres reçues de deux investisseurs étrangers avaient échoué mais il a expliqué que Teklas et ses conseils les avaient rejetées parce qu'elles étaient trop basses, ajoutant ne pas être informé d'un impact du scandale VW sur la procédure.

Teklas réalise environ 30% de son chiffre d'affaires annuel de 255 millions d'euros avec le groupe Volkswagen, ont précisé les sources. La société produit aussi des composants pour General Motors, Daimler, BMW et Toyota, entre autres.

(Asli Kandemir; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...