Bourse > Volkswagen > Volkswagen : La marque VW sera déficitaire en 2015 en raison du scandale
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
135.280 € -0.68 %
136.000 €Ouverture : -0.53 %Perf Ouverture : 136.000 €+ Haut : 133.120 €+ Bas :
136.200 €Clôture veille : 1 016Volume : +0.00 %Capi échangé : 42 196 M€Capi. :

Volkswagen : La marque VW sera déficitaire en 2015 en raison du scandale

La marque VW sera déficitaire en 2015 en raison du scandaleLa marque VW sera déficitaire en 2015 en raison du scandale

HAMBOURG/BERLIN (Reuters) - La marque VW de Volkswagen sera sans doute déficitaire cette année car elle devrait supporter l'essentiel des retombées néfastes de l'affaire de manipulation des tests d'émissions, ont dit vendredi deux sources proches du constructeur automobile.

VW représente cinq millions environ des 11 millions de véhicules diesel qui, de par le monde, doivent être rééquipés car ils sont peut-être dotés du logiciel permettant de contourner la procédure des tests.

Le ministère des Transports allemand a dit vendredi que 3,6 millions de voitures du constructeur Volkswagen ayant un moteur de 1,6 litre devraient être rééquipées en Europe.

Le premier constructeur automobile européen a provisionné 6,5 milliards d'euros au troisième trimestre pour couvrir les frais induits par le scandale et, selon l'une des sources, l'essentiel de cette charge sera imputé sur le bilan de sa principale marque, soit VW.

Le Spiegel avait le premier, ce vendredi, fait mention de cette perte éventuelle. VW s'est refusé à tout commentaire.

Volkswagen doit publier ses comptes du troisième trimestre le 28 octobre. Ils intègreront également 500 millions d'euros de charges de restructuration au Brésil et en Russie, ainsi qu'une plus-value de 1,4 milliard d'euros tirée de la vente de parts dans Suzuki, observe Marc-Rene Tonn, analyste de M.M. Warburg.

La contribution de la marque VW aux 6,82 milliards d'euros de bénéfice semestriel de Volkswagen a été de 1,43 milliard d'euros, soit 21%.

L'action Volkswagen gagnait 2,6% en Bourse de Francfort.

(Jan Schwartz et Andreas Cremer, avec Noah Barkin, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...