Bourse > Volkswagen > Volkswagen : Espoirs pour le marché auto en Allemagne et Espagne
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
130.400 € +0.35 %
131.000 €Ouverture : -0.46 %Perf Ouverture : 131.000 €+ Haut : 129.330 €+ Bas :
129.950 €Clôture veille : 478Volume : +0.00 %Capi échangé : 40 674 M€Capi. :

Volkswagen : Espoirs pour le marché auto en Allemagne et Espagne

Espoirs pour le marché auto en Allemagne et EspagneEspoirs pour le marché auto en Allemagne et Espagne

PARIS/BERLIN (Reuters) - Les ventes de voitures ont augmenté le mois dernier en Allemagne et en Espagne, montrent les chiffres publiés vendredi par les fédérations nationales de constructeurs, des hausses qui ravivent l'espoir de voir le secteur automobile toucher enfin le fond avant de rebondir.

Les immatriculations ont progressé de 10,8% en Espagne tandis que le marché automobile allemand renouait avec la croissance, inscrivant une hausse de 3,8% des ventes à 284.000 véhicules, sa première progression en six mois et la plus forte depuis décembre 2011.

Ces chiffres encourageants tranchent avec ceux publiés jeudi en France, marqués par une baisse de 5,2% du marché, un chiffre qui reflète malgré tout une amélioration par rapport à la chute de 16,4% enregistrée en mars.

La demande automobile en Europe est proche de ses plus bas niveaux depuis vingt ans après cinq ans de baisse des ventes et plusieurs des principaux constructeurs y perdent de l'argent.

La plupart d'entre eux espèrent que la baisse du marché ne dépassera pas 5% sur l'ensemble de 2013, grâce entre autres à des bases de comparaison plus favorables sur le second semestre 2012.

"On est tombés tellement bas qu'on peut espérer avoir touché le fond et il y a des signes montrant un début de stabilisation", a déclaré Nicolas Lopez, responsable de la recherche de M&G Valores à Madrid.

"Il ne faut pas s'attendre à une hausse soudaine des ventes mais il sera difficile de baisser beaucoup plus."

La hausse des ventes en Espagne a surtout favorisé Volkswagen, qui affiche un bond de 32% pour sa marque VW et même de 47% pour sa marque locale Seat.

En Allemagne, la fédération sectorielle VDIK constate "des signes croissants de raffermissement de la confiance du consommateur", a expliqué un porte-parole. "Cela pourrait marquer le début d'une stabilisation attendue de longue date."

Laurence Frost et Andreas Cremer, Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...