Bourse > Vivendi > Vivendi : Bénéfice de 161 ME au premier trimestre 2014
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
17.295 € +0.76 % Temps réel Euronext Paris
17.000 €Ouverture : +1.74 %Perf Ouverture : 17.340 €+ Haut : 16.990 €+ Bas :
17.165 €Clôture veille : 1 823 460Volume : +0.14 %Capi échangé : 22 260 M€Capi. :

Vivendi : Bénéfice de 161 ME au premier trimestre 2014

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 2 722 millions d'euros, en croissance de 2,0 % à périmètre et taux de change constants par rapport au premier trimestre 2013 (-3,7 % à périmètre et taux de change réels).

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) ressort à 268 millions d'euros, en croissance de 2,8 % à périmètre et taux de change constants (-11,2 % à périmètre et taux de change réels).

' L'évolution positive de l'EBITA à périmètre et taux de change constants traduit la bonne performance d'Universal Music Group et de GVT. Le recul de Groupe Canal+ est imputable à un effet défavorable ponctuel de calendrier sur les retransmissions de matchs de football ' indique le groupe.

Le résultat net ajusté est un bénéfice de 161 millions d'euros (0,12 euro par action) comparé à un bénéfice de 134 millions d'euros en 2013 (0,10 euro par action), en augmentation de 27 millions d'euros (+20,1 %).

La dette financière nette est de 11,2 milliards d'euros, contre 13,2 milliards d'euros au 31 mars 2013. Elle s'établit à 7,1 milliards d'euros après la réalisation de la vente de la participation de 53 % dans Maroc Telecom le 14 mai.

Le Groupe a conforté son rating BBB/Baa2, avec une perspective relevée à stable, après avoir retenu l'offre d'Altice-Numericable pour un rapprochement avec SFR.

' Le Conseil de surveillance de Vivendi a décidé de recentrer le Groupe sur ses activités de médias et contenus, tout en maximisant la valeur de ses actifs télécoms. Après avoir vendu la participation du Groupe dans Maroc Telecom, il a retenu l'offre d'Altice/Numericable pour un rapprochement avec SFR. Vivendi a par ailleurs cédé la majeure partie de sa participation dans Activision Blizzard. Parallèlement, il s'est renforcé dans les médias et les contenus en rachetant notamment les 20 % qu'il ne détenait pas encore dans Canal+ France '.

' Ces différentes opérations permettent de réduire l'endettement du Groupe et de prévoir un retour aux actionnaires de près de 5 milliards d'euros en 2014 et en 2015 ' indique la direction.

' Le nouveau Groupe compte de solides leviers de croissance dans des pays à fort développement et occupe des positions fortes sur les marchés du numérique en pleine transformation. Ayant totalement restauré sa flexibilité financière, il dispose de tous les atouts pour assurer sa croissance '.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...