Bourse > Vivendi > Vivendi : Une vente d'activision de plus en plus probable
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
18.885 € +6.48 % Temps réel Euronext Paris
17.850 €Ouverture : +5.80 %Perf Ouverture : 18.960 €+ Haut : 17.850 €+ Bas :
17.735 €Clôture veille : 8 665 620Volume : +0.67 %Capi échangé : 24 298 M€Capi. :

Vivendi : Une vente d'activision de plus en plus probable

Une vente d'activision de plus en plus probableUne vente d'activision de plus en plus probable

(Tradingsat.com) - La vente d'Activision Blizzard pourrait devenir l'une des priorités de Vivendi dans le cadre d'un virage stratégique pouvant aboutir à une scission du conglomérat. En effet, la société sonderait l'appétit d'acheteurs potentiels pour sa filiale de jeux vidéo dont elle détient 61% du capital, a indiqué lundi l'agence Reuters.

Coté à la Bourse de New York, le propriétaire des franchises à succès "Call of Duty" et "World of Warcraft" est valorisé environ 13,4 milliards de dollars. Aux cours actuels, une cession de la participation de Vivendi rapporterait 6,5 milliards d'euros cash.

"Il n'y a rien d'officiel mais ils [les dirigeants de Vivendi] ont mandaté une banque pour discuter avec des candidats qui pourraient être intéressés par un rachat d'Activision", a confié à Reuters une source proche du conseil d'administration du groupe.

Le Chinois Tencent, les géants américains Time Warner et Microsoft, ainsi que certains fonds d'investissement comme KKR, Providence et Blackstone auraient été approchés. Mais aucun éditeur ne figurerait dans cette liste, la capitalisation boursière d'Activision, leader mondial des jeux vidéo, étant plus de trois fois supérieure à celle du numéro deux Electronic Arts.

Pressé par ses actionnaires et menacé de voir sa note dégradée par Standard & Poor's, Vivendi doit trouver une solution rapidement pour réduire sa dette et redresser un cours de Bourse affecté par une forte décote de holding.

Les choses se sont accélérées après le départ de Jean-Bernard Lévy de la présidence du conseil de surveillance, ouvrant la voie à un redécoupage du premier groupe européen de divertissement et de télécoms dont les modalités et l'ampleur restent encore à préciser.

Un plan de transformation de SFR, autre filiale de Vivendi, doit être présenté à l'automne pour restaurer la compétitivité de l'opérateur, dans un marché de la téléphonie mobile chamboulé par l'arrivée de Free en début d'année.

"Il ne serait pas étonnant qu'Activision soit le premier actif que le management envisage de céder", ont commenté ce matin les analystes du CM-CIC Securities, arguant que la remontée de cash pour la participation de 61% au capital de la filiale est limitée au dividende (0,18 $ au titre de 2011, soit 122 M$ pour Vivendi). Prudent sur les conditions de cession d'actifs, le broker demeure à "Conserver" sur le titre Vivendi avec un objectif de cours maintenu à 14,5 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...