Bourse > Vivendi > Vivendi : Un problème a amplifié le recul du chômage en août
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
17.735 € -0.56 % Temps réel Euronext Paris
17.750 €Ouverture : -0.08 %Perf Ouverture : 17.890 €+ Haut : 17.655 €+ Bas :
17.835 €Clôture veille : 4 260 600Volume : +0.33 %Capi échangé : 22 818 M€Capi. :

Vivendi : Un problème a amplifié le recul du chômage en août

Un dysfonctionnement a amplifié le recul du chômage en aoûtUn dysfonctionnement a amplifié le recul du chômage en août

PARIS (Reuters) - Un dysfonctionnement des relances par SMS et messages vocaux de l'opérateur téléphonique SFR (Vivendi) aux demandeurs d'emploi explique pour moitié l'importante baisse du nombre de chômeurs en août, ont annoncé lundi Pôle emploi et la Dares.

Sans ce dysfonctionnement, "on peut estimer que le nombre de demandeurs d'emploi en catégories ABC aurait connu en août 2013 une diminution comprise entre 22.000 et 31.000 (soit entre -0,4% et -0,6%) ; pour la catégorie A, la diminution aurait été comprise entre 22.000 et 29.000 (soit entre -0,7% et -0,9%)", précisent-ils dans un communiqué.

Pôle emploi avait annoncé la semaine dernière une baisse de 1,3% du nombre de chômeurs en catégories A, B et C en août, soit 62.700 personnes, et de 1,5% pour la catégorie A, soit 50.000 personnes.

Le ministère du Travail déclare que, même avec ces nouveaux chiffres, "cela reste la première baisse depuis 27 mois et la plus importante depuis décembre 2007".

"Michel Sapin souligne que, même après prise en compte des effets de cet incident, l'amélioration de la situation du marché du travail se confirme en août", poursuit son ministère dans un communiqué. "L'analyse portée sur la situation et ses perspectives pour les mois à venir ne sont donc en rien modifiées, et la détermination reste plus que jamais celle de l'inversion de la courbe du chômage d'ici la fin de l'année."

Le ministère du Travail avait appelé la semaine dernière à la prudence face au nombre inhabituellement élevé des sorties de Pôle emploi constatées pour défaut d'actualisation de leur situation par certains demandeurs d'emploi.

Pôle emploi et la Dares précisent que "SFR a indiqué avoir rencontré une grave défaillance dans l'acheminement d'une partie des messages de relance (SMS et messages vocaux) aux demandeurs d'emploi lors de la campagne d'actualisation du mois d'août".

"Pôle emploi déplore cet incident. Il présente ses excuses aux demandeurs d'emploi concernés et s'assure que cet incident n'a pas de conséquences pour eux notamment quant à leur indemnisation", ajoutent-ils.

L'opérateur SFR a fait quant à lui état d'une panne mi- septembre et assuré que le problème était réglé.

"Il y a eu un incident sur la plate-forme de SMS que nous mettons à disposition de Pôle emploi les 11 et 12 septembre. Dès lors qu'ils nous l'ont fait remonter, tout a été rétabli", a dit un porte-parole à Reuters.

Jean-Baptiste Vey avec Gwénaëlle Barzic, édité par Yves Clarisse

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...