Bourse > Vivendi > Vivendi : Séance faste, bolloré et natixis en soutien
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
16.970 € -0.06 % Temps réel Euronext Paris
16.980 €Ouverture : -0.06 %Perf Ouverture : 17.030 €+ Haut : 16.825 €+ Bas :
16.980 €Clôture veille : 3 469 950Volume : +0.27 %Capi échangé : 21 842 M€Capi. :

Vivendi : Séance faste, bolloré et natixis en soutien

tradingsat

(Tradingsat.com) - Vivendi a grimpé vendredi de parmi les plus fortes progressions de l'indice CAC 40. Les investisseurs se sont positionnés sur le titre dans l'anticipation d'une nouvelle montée de Vincent Bolloré au capital, au lendemain du feu vert du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) au rachat par Canal+ (filiale de Vivendi) des chaînes de télévision Direct 8 et Direct Star.

Ces deux chaînes, qui faisaient partie du groupe Bolloré, valorisées 465 millions d'euros, seront en effet payées en actions Vivendi. Le holding de l'homme d'affaires breton percevra donc fin septembre 22,4 millions de titres, soit 1,72% du capital du groupe de médias et de télécoms, ce qui portera sa participation à un peu plus de 4,5% du capital de Vivendi.

Il pourrait d'ailleurs ne pas s'arrêter là et monter au delà des 5% dans les prochaines semaines pour des considérations fiscales. "Une fois ce seuil franchi, les dividendes reçus d'une filiale sont exonérés d'impôts pour la maison mère", indique en effet l'Agefi.

L'influence croissance de Vincent Bolloré au sein du groupe est perçue positivement par les investisseurs qui espèrent une nouvelle impulsion stratégique.

"Une cession d'actifs est la condition à toute autre évolution", a rappelé aujourd'hui Natixis, confirmant sa recommandation "Acheter" en relevant son objectif de cours sur le titre à 22,2 euros, contre 21,5 euros auparavant. Le broker a retiré d'une récente rencontre avec les dirigeants de Vivendi un message positif, "tant sur les perspectives stratégiques que les tendances opérationnelles".

Autre bonne nouvelle qui a soutenu aujourd'hui le cours de bourse, la Commission européenne a autorisé vendredi Universal Music Group (filiale de Vivendi) à racheter la maison de disques EMI pour 1,9 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros).


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...