Bourse > Vivendi > Vivendi : Relève son objectif de résultat net ajusté 2012 grâce à Activision
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
17.735 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
17.835 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 22 818 M€Capi. :

Vivendi : Relève son objectif de résultat net ajusté 2012 grâce à Activision

SFRSFR

(Tradingsat.com) - Vivendi a relevé mardi soir son objectif de résultat net ajusté 2012 autour de 2,7 milliards d’euros, contre plus de 2,5 milliards d’euros communiqué précédemment, grâce notamment aux solides performances d'Activision, son pôle jeux vidéo. Le géant des médias et des télécoms a vu ses bénéfices reculer de 2,9% au troisième trimestre et de 12,9% sur les neuf premiers mois de l'année.

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) ressort à 4,331 milliards d’euros sur la période janvier-septembre, en recul de 11% par rapport aux neuf premiers mois de 2011. Au troisième trimestre, la baisse de l’EBITA est limitée à 7,3% grâce à l’excellente performance d’Activision Blizzard (+54,2%).

Également très attendus, les chiffres de SFR reflètent la forte pression concurrentielle sur le marché du mobile. L'opérateur enregistre un chiffre d’affaires de 8 508 millions d’euros, en diminution de 6,9% par rapport aux neuf premiers mois de 2011, avec une baisse de -10,3% pour l'activité mobile.

Le résultat opérationnel ajusté avant amortissements (EBITDA) de SFR s'établit à 2 735 millions d’euros, en recul de 7,9% par rapport aux neuf premiers mois de 2011. Hors produits non récurrents (51 millions au 30 septembre 2012 et 73 millions d’euros au 30 septembre 2011), l’EBITDA recule de 7,4%. Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s’établit à 1 650 millions d’euros, en baisse de 12,5%. Hors produits non récurrents, l’EBITA recule de 11,8%.

Pour l’ensemble de l’année, SFR prévoit désormais une baisse proche de 12 % de son EBITDA (contre une précédente perspective comprise entre 12 % et 15 %). Il prévoit des flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO), hors acquisition de fréquences, d’environ 1,7 milliard d’euros.

Au troisième trimestre 2012, SFR a enregistré une croissance nette de son parc d’abonnés mobiles de 40 000 abonnés supplémentaires. A fin septembre 2012, le parc d'abonnés mobiles totalise 16,454 millions de clients, en hausse de 1,6 % par rapport à fin septembre 2011.

Le chiffre d’affaires de l’activité Internet haut débit et fixe8 s’établit à 2 959 millions d’euros, en recul de 1,2% par rapport aux neuf premiers mois de 2011 mais stable en excluant les baisses de tarif imposées par les régulateurs. Le chiffre d’affaires de l’activité Internet haut débit résidentiel progresse quant à lui de 0,6% hors impacts réglementaires.

Le parc des clients résidentiels à l’Internet haut débit s’élève à 5,040 millions à fin septembre 2012, en croissance de 24 000 clients au troisième trimestre. L’offre quadruple-play ("Multi-Packs de SFR") compte 1,7 million de clients à fin septembre 2012. Afin de renforcer sa compétitivité, SFR a refondu, le 25 septembre, son offre Internet haut débit résidentiel avec une tarification simplifiée et mieux adaptée aux usages de ses clients.

Par ailleurs, le chiffre d’affaires de GVT s’élève à 1 282 millions d’euros, en progression de 19% par rapport aux neuf premiers mois de 2011 (+28,1% à taux de change constant), tandis que le résultat opérationnel ajusté (EBITA) atteint 341 millions d’euros, en hausse de 14% par rapport aux neuf premiers mois de 2011 (+23% à taux de change constant).

Le chiffre d’affaires de Groupe Canal+ progresse de 2,4% par rapport aux neuf premiers mois de 2011, à 3 647 millions d’euros. Il confirme une légère hausse de son EBITA à périmètre constant et précise que la relance des chaînes gratuites en France représente un coût de l’ordre de 40 millions d’euros (dans l’EBITA).

Le chiffre d’affaires du groupe Maroc Telecom s’établit à 2 028 millions d’euros, en retrait de 1,5% par rapport aux neuf premiers mois de 2011 (-2,8% à taux de change constant). Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) du groupe s’établit à 729 millions d’euros, en recul de 12,5% par rapport aux neuf premiers mois de 2011 (-13,7 % à taux de change constant), incluant des charges de restructuration de 72 millions d’euros liées au plan de départs volontaires.

Pour l’ensemble de l’année, l’opérateur prévoit désormais une marge d’EBITA de plus de 38% hors charges de restructuration (contre une précédente perspective d’environ 38% hors charges de restructuration) et confirme un CFFO hors charges de restructuration stable en dirhams par rapport à 2011.

Le chiffre d’affaires d’Universal Music Group (UMG) s’élève à 2 903 millions d’euros, en augmentation de 2,1% comparé aux neuf premiers mois de 2011 (-3,4% à taux de change constant). Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) s’établit à 238 millions d’euros, en baisse de 2,5% (-5% à taux de change constant) par rapport aux neuf premiers mois de 2011.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...