Bourse > Vivendi > Vivendi : Canal+ saisit la concurrence sur les droits de la Ligue 1
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
17.660 € +0.23 % Temps réel Euronext Paris
17.565 €Ouverture : +0.54 %Perf Ouverture : 17.885 €+ Haut : 17.470 €+ Bas :
17.620 €Clôture veille : 2 927 690Volume : +0.23 %Capi échangé : 22 722 M€Capi. :

Vivendi : Canal+ saisit la concurrence sur les droits de la Ligue 1

Canal+ saisit la concurrence sur les droits de la Ligue 1Canal+ saisit la concurrence sur les droits de la Ligue 1

PARIS (Reuters) - Canal+ a saisi l'Autorité de la concurrence pour contester le lancement anticipé par la Ligue de football professionnel de l'appel à candidatures pour l'attribution des droits de retransmission de la Ligue 1, annonce son dirigeant Bertrand Méheut dans Le Figaro.

La LFP a pris tout le monde de court en ouvrant le 6 mars l'appel à candidatures pour les saisons 2016/2017 à 2019/2020, soit avec deux années d'avance sur le calendrier attendu.

"Le timing n'est pas acceptable. La Ligue de football nous a vendu des droits pour quatre ans, jusqu'en juin 2016. Nous souhaitons pouvoir en bénéficier sereinement. Je ne comprends pas cette précipitation", déclare le dirigeant de la filiale de Vivendi dans un entretien au Figaro.

Le président de la LFP Frédéric Thiriez a justifié cette décision par la nécessité d'offrir aux clubs de football une visibilité sur leurs recettes futures.

Il a également expliqué que la Ligue souhaitait profiter d'un contexte porteur avec une fréquentation en hausse dans les stades et de bonnes audiences à la télévision pour tenter d'obtenir une revalorisation des droits du football.

En 2012, la LFP avait vendu les droits des saisons 2012 à 2016 pour 607 millions d'euros à Canal+ et à son nouveau rival qatari beIN Sports, enregistrant ainsi une baisse de 61 millions par rapport à l'appel à candidatures précédent.

L'instance dirigeante du football français a fait savoir qu'elle rendrait son verdict le 4 avril.

"Nous devrions pouvoir exploiter tranquillement les droits en cours, sachant que nous les avons acquis chèrement, 430 millions d'euros par an", souligne Bertrand Méheut.

"La Ligue rebat les cartes en plein milieu de la partie. À ce rythme, pourquoi ne pas lancer un nouvel appel d'offres en avril pour la saison 2020-2025?", demande-t-il.

L'Autorité de la concurrence a confirmé avoir été saisie par Canal+ mais s'est refusé à tout autre commentaire. La LFP n'a pas souhaité faire de commentaire sur ces informations.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...