Bourse > Vivendi > Vivendi : Après Vivendi, Xavier Niel s'invite au capital de Telecom Italia
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
18.885 € +6.48 % Temps réel Euronext Paris
17.850 €Ouverture : +5.80 %Perf Ouverture : 18.960 €+ Haut : 17.850 €+ Bas :
17.735 €Clôture veille : 8 665 620Volume : +0.67 %Capi échangé : 24 298 M€Capi. :

Vivendi : Après Vivendi, Xavier Niel s'invite au capital de Telecom Italia

Après Vivendi, Xavier Niel s'invite au capital de Telecom ItaliaAprès Vivendi, Xavier Niel s'invite au capital de Telecom Italia

par Leila Abboud et Stefano Rebaudo

PARIS/MILAN (Reuters) - Xavier Niel, le fondateur d'Iliad, a pris les marchés par surprise jeudi en prenant une position potentielle dans Telecom Italia, suscitant des interrogations sur sa cohabitation avec le premier actionnaire de l'opérateur italien, Vivendi et son patron Vincent Bolloré.

Xavier Niel a signalé au régulateur boursier italien (Consob) qu'il détenait via des produits dérivés acquis à travers une structure indépendante d'Iliad une position équivalente à 11,209% des droits de vote de Telecom Italia.

Vivendi, qui a progressivement fait monter ses parts dans le groupe italien à 20,03%, pourrait réagir en augmentant encore sa participation dans Telecom Italia, même si aucune décision n'a encore été prise à ce sujet, a indiqué à Reuters une source proche du dossier.

Ce face à face inédit entre les deux milliardaires français intervient alors que des analystes financiers évoquent régulièrement l'hypothèse d'un rachat de Telecom Italia par Vivendi.

Les règles boursières italiennes ne permettent pas à Vivendi de monter au-dessus de 25% du capital de Telecom Italia sans lancer une offre publique obligatoire.

Le gendarme de la Bourse italienne va étudier les modalités de l'opération réalisée par Xavier Niel et examiner s'il a agi de concert avec Vivendi, a dit une source à la Consob.

L'administrateur délégué de Telecom Italia, Marco Patuano, a pour sa part déclaré qu'à son avis il n'y avait pas de lien entre Xavier Niel et Vivendi.

Pour Guy Peddy, analyste chez Macquarie Research, la question est de savoir comment Vivendi et Xavier Niel géreront leurs relations d'actionnaires au sein d'un même groupe.

"Je ne vois pas pourquoi ils agiraient l'un contre l'autre alors qu'ils agissent comme des investisseurs et veulent voir leurs actions prendre de la valeur", a-t-il dit.

L'action Telecom Italia a bondi de plus de 11% pour atteindre un plus haut depuis juillet 2008 lorsque l'agence Bloomberg, en fin de matinée, a fait état d'une arrivée de Xavier Niel au capital du groupe.

A 16h50, elle gagne encore 6,7% à 1,239 euro.

A Paris, l'action Iliad cède 0,76% et Vivendi est quasi inchangée (+0,16%).

(Julien Ponthus pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...