Bourse > Virbac > Virbac : Ventes trimestrielles en croissance de 10,3%
VIRBACVIRBAC VIRP - FR0000031577VIRP - FR0000031577
133.650 € +0.60 % Temps réel Euronext Paris
133.000 €Ouverture : +0.49 %Perf Ouverture : 134.550 €+ Haut : 132.200 €+ Bas :
132.850 €Clôture veille : 10 238Volume : +0.12 %Capi échangé : 1 130 M€Capi. :

Virbac : Ventes trimestrielles en croissance de 10,3%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le chiffre d`affaires de Virbac au premier trimestre s`est élevé à 176,4 millions d'euros, en croissance de 10,3% par rapport à la même période de 2011.

La progression des ventes a atteint 8,8% hors impact favorable des taux de change et 8,6% à parités et périmètre constants.

Sur un plan géographique, la croissance a été contrastée. Virbac a réalisé une très bonne performance, avec des taux de progression à deux chiffres, dans les zones suivantes: en Europe du Sud, grâce au lancement de CaniLeish (vaccin contre la leishmaniose canine) en Espagne et en Grèce en début d`année et en Italie à la fin de ce trimestre; aux Etats-Unis, avec une forte évolution de l`ensemble des gammes, le lancement d`Easotic (dermatologie) et de fortes ventes d`Iverhart dues en partie à l`anticipation, par les distributeurs, de l`impact de la fermeture temporaire du site de fabrication d`un concurrent; en Amérique Latine et en Asie, avec la poursuite des investissements commerciaux du groupe au Brésil, la dynamique générale des pays émergents et un rebond au Japon.

A l`inverse, le chiffre d`affaires est en retrait en Afrique du Sud en raison de conditions climatiques moins favorables; en France du fait d`une nouvelle politique commerciale favorisant un plus grand lissage des commandes des grossistes lors des changements de tarifs; ainsi qu`en Australie, en raison du niveau de comparaison avec le premier trimestre exceptionnellement élevé de 2011.

L`activité par espèces a été également contrastée, conséquence des tendances géographiques mentionnées précédemment.

Le segment des animaux de compagnie a connu une croissance organique de 13,1%, tirée par la performance des Etats-Unis et de l`Europe du Sud, tandis que celui des animaux d`élevage n`enregistre qu`une croissance organique de 1,8%, le niveau élevé d`activité dans les pays émergents étant compensé par le démarrage lent en Afrique du Sud et en Australie, et un marché toujours atone en Europe.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...