Bourse > Virbac > Virbac : Gilbert dupont toujours positif malgré merial
VIRBACVIRBAC VIRP - FR0000031577VIRP - FR0000031577
169.600 € -0.67 % Temps réel Euronext Paris
170.700 €Ouverture : -0.64 %Perf Ouverture : 171.300 €+ Haut : 168.500 €+ Bas :
170.750 €Clôture veille : 5 559Volume : +0.07 %Capi échangé : 1 434 M€Capi. :

Virbac : Gilbert dupont toujours positif malgré merial

tradingsat

(CercleFinance.com) - Gilbert Dupont confirme son conseil d'achat sur le titre du groupe vétérinaire Virbac ce matin, ainsi que son objectif de cours de 138 euros. A l'appui de ce potentiel de hausse de l'ordre de 24% par rapport au cours actuel, les analystes estiment le potentiel de croissance du groupe reste important.

Les analystes reviennent sur l'abandon, par les laboratoires Sanofi-aventis et Merck, de leur projet de rassembler leurs filiales de santé animale Merial et Intervet/Schering-Plough. En cause : la complexité des cessions d'actifs imposés par le régulateur européen de la concurrence. “Sanofi et Merck avaient déjà annoncé, il y a quelques jours, le report de ces ventes d'actifs (estimés à 500 millions d'euros de chiffre d'affaires) en raison des divergences avec les autorités de la concurrence sur la trop grande hétérogénéité des lots proposés à la vente. Face aux difficultés de détermination de la taille et de la nature des actifs à céder et à la durée du processus, Sanofi et Merck ont finalement décidé de mettre un terme à l'opération”, explique Gilbert Dupont.

Cette décision va, selon les analystes, entraîner “le renforcement de la concurrence déjà forte sur les opérations de rachat dans le secteur”. Avantage : Merial et Intervet pourraient se montrer intéressés par d'autres acquisitions à des prix qui pourraient être plus élevés.

Certes, pour Virbac, la décision des deux géants constitue “une opportunité en moins” : le groupe aurait effectivement pu racheter certains des actifs mis en vente en vue de la fusion maintenant avortée. Cependant, le groupe dispose d'autres ressorts comme l'acquisition récente du colombien Synthesis (5 millions de dollars de CA) ou le rachat d'une licence produit en Afrique du Sud (3,8 millions d'euros de CA).

Le groupe travaille aussi sur un dossier en Australie et sur deux projets en Chine, une coentreprise et une prise de participation.

Les bénéfices par action sont attendus à 6,81 euros en 2011 et 7,61 euros en 2012, selon Gilbert Dupont.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...