Bourse > Vinci > Vinci : Vinci relève ses objectifs 2011 après un solide semestre
VINCIVINCI DG - FR0000125486DG - FR0000125486
65.860 € +1.04 % Temps réel Euronext Paris
65.030 €Ouverture : +1.28 %Perf Ouverture : 66.230 €+ Haut : 64.970 €+ Bas :
65.180 €Clôture veille : 969 113Volume : +0.16 %Capi échangé : 38 812 M€Capi. :

Vinci : Vinci relève ses objectifs 2011 après un solide semestre

tradingsat

PARIS (Reuters) - Vinci a relevé mardi ses objectifs pour 2011 après un solide premier semestre marqué par une forte hausse de son résultat net, une activité soutenue et un carnet de commandes record.

Le numéro un mondial du BTP et des concessions prévoit désormais pour cette année une croissance de son chiffre d'affaires de l'ordre de 7% et un résultat net en hausse de 5 à 6%. Il anticipait auparavant une hausse d'au moins 5% de ses ventes et un rythme de même ordre pour son résultat net.

Le groupe attend une croissance des recettes de concessions autoroutières légèrement inférieures à 4% et une hausse de son chiffre d'affaires du contracting de 7 à 8%.

"Dans un environnement économique et financier plus volatil, Vinci bénéficie de la résilience de son modèle 'constructeur-concessionnaire intégré', d'un portefeuille d'activités et de savoir-faire varié et d'un positionnement sur des marchés porteurs tant en France qu'à l'international", précise Vinci dans un communiqué.

Au premier semestre, le résultat net part du groupe a progressé de 15,7% à 814 millions d'euros, le résultat opérationnel sur activité a augmenté de 15,3% à 1.569 millions, donnant une marge quasi stable (-0,1 point) à 9,1%.

Vinci avait déjà fait état fin juillet d'un carnet de commandes record et d'une activité soutenue au premier semestre, lui permettant de confirmer son anticipation de croissance de plus de 5% de son chiffre d'affaires en 2011.

Propriétaire des réseaux autoroutiers ASF, Cofiroute, Escota Arcour, Vinci a également annoncé un acompte sur dividende de 0,55 euro par action, en hausse de 5,8%.

Le groupe, dont l'endettement financier net ressort à 14,558 milliards d'euros à la fin juin, en hausse de 521 millions d'euros sur un an, estime que celui-ci pourrait également s'accroître au second semestre "avant prise en compte de toute nouvelle opération de croissance externe".

Il met en avant la montée en régime des investissements dans les concessions, la poursuite des rachats d'actions et l'évolution du besoin en fonds de roulement.

L'action a clôturé en hausse de 0,41% à 35,535 euros mardi, donnant une capitalisation de 20,05 milliards. Elle perdu 12,65% depuis le début de l'année.

Cyril Altmeyer, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...