Bourse > Vinci > Vinci : Des ONG portent plainte contre Vinci Concessions Russie
VINCIVINCI DG - FR0000125486DG - FR0000125486
62.380 € +0.08 % Temps réel Euronext Paris
62.430 €Ouverture : -0.08 %Perf Ouverture : 62.980 €+ Haut : 62.260 €+ Bas :
62.330 €Clôture veille : 1 506 520Volume : +0.25 %Capi échangé : 37 257 M€Capi. :

Vinci : Des ONG portent plainte contre Vinci Concessions Russie

tradingsat

(Tradingsat.com) - Sherpa, Russie-Libertés, CEE Bankwatch Network et MOBO Princip ainsi que des membres de la société civile russe, dont Evgenia Tchirikova, militante écologiste russe, ont annoncé lundi avoir déposé entre les mains du Parquet de Nanterre (France), une plainte simple relative aux conditions dans lesquelles a été attribué, en 2009, à la société North West Concession Company (NWCC), détenue à 100% par la société française Vinci Concessions Russie, un marché public relatif à la construction de l’autoroute entre Moscou et Saint-Pétersbourg.

Les plaignants évoquent « de nombreuses enquêtes ont été effectuées ces dernières années par un certain nombre d’ONG européennes et internationales », qui les ont « convaincu de l’existence de présomptions sérieuses de la commission par la société Vinci Concessions Russie, et de personnes morales et physiques restant à identifier, d’infractions pénales financières incluant notamment des faits de corruption d’agents publics étrangers ainsi que du recel de trafic d’influence ».

« Outre le climat corruptif qui a semblé caractériser dès le début l’attribution de ce marché, ont été dénoncées de graves atteintes à l’environnement, particulièrement à la forêt de Khimki, proche de Moscou », ajoute les ONG, qui attendent du Parquet de Nanterre, « une réponse judiciaire rapide en adéquation avec la gravité et l’importance des faits dénoncés mais également avec les engagements pris par la France en matière de la lutte contre la corruption ».

Sherpa, Russie-Libertés, CEE Bankwatch Network et MOBO Princip « considèrent que la nature des faits, leur caractère international voire leur complexité, justifieraient l’ouverture d’une information judiciaire immédiatement de sorte qu’un ou plusieurs juges d’instruction puissent amorcer sans délai les investigations qui s’imposent ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...