Bourse > Vilmorin & cie > Vilmorin & cie : SG laisse inchangé son conseil de conserver
VILMORIN & CIEVILMORIN & CIE RIN - FR0000052516RIN - FR0000052516
58.600 € +0.53 % Temps réel Euronext Paris
58.000 €Ouverture : +1.03 %Perf Ouverture : 59.200 €+ Haut : 57.760 €+ Bas :
58.290 €Clôture veille : 5 097Volume : +0.02 %Capi échangé : 1 221 M€Capi. :

Vilmorin & cie : SG laisse inchangé son conseil de conserver

tradingsat

(CercleFinance.com) - Société Générale (SG) maintient ce matin son conseil de 'conserver' l'action du groupe semencier Vilmorin & Cie, qui a publié hier soir ses résultats annuels 2012/2013. L'objectif de cours est maintenu à 96 euros. Dans un marché en hausse de 0,5%, selon l'indice CAC 40, l'action Vilmorin prend 0,8% à 90 euros.

Au terme de son exercice annuel décalé clos fin juin dernier, Vilmorin a fait état hier après la clôture d'un chiffre d'affaires consolidé de 1.472 millions d'euros, en croissance de 9,4 % à données comparables.

Le résultat opérationnel consolidé ressort à 156,5 millions d'euros en croissance de 18,8 millions d'euros par rapport à l'année précédente. La marge opérationnelle s'inscrit à 10,6 %. Après retraitement des éléments exceptionnels, la marge opérationnelle courante s'établit à 10,8 %, non loin de l'objectif annoncé (vers 11%).

Le résultat net s'élève à 107 millions d'euros, en hausse de +19,9 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent. En données part du groupe, il ressort à 99,4 millions d'euros.

En guise de prévision, Vilmorin s'attend en 2013/2014 à enregistrer une croissance organique de ses ventes de plus de 5%, et une marge opérationnelle courante d'au moins 10,5%, l'effort de recherche étant chiffré à 200 millions d'euros.

Société Générale se déclaré légèrement déçue par la marge opérationnelle courante 2012/2013, 'compte tenu d'un environnement prix des matières premières agricoles favorable'. Ses analystes l'attendaient plutôt à 11,2%.

'La marge a souffert d'un effet mix défavorable, compte tenu de la plus forte proportion du CA Grandes Cultures, moins margé que le CA Potagère, et de surcoûts de production et logistique des semences de grandes cultures liés à la météo', commentent les analystes.

Concernant les perspectives, Société Générale explique la prudence relative de la prévision de marge 2013/2014 par 'l'orientation défavorable des cours des matières premières agricoles', comme le maïs dont le cours a chuté de 35% depuis début juillet. Mais ils ne sont pas inquiets outre mesure et, à ce stade, confirment donc leur conseil et leur cible.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...