Bourse > Vicat > Vicat : Tassement au s1, marge d'ebitda 2011 vue en baisse
VICATVICAT VCT - FR0000031775VCT - FR0000031775
56.090 € +0.47 % Temps réel Euronext Paris
55.520 €Ouverture : +1.03 %Perf Ouverture : 56.120 €+ Haut : 55.520 €+ Bas :
55.830 €Clôture veille : 8 041Volume : +0.02 %Capi échangé : 2 518 M€Capi. :

Vicat : Tassement au s1, marge d'ebitda 2011 vue en baisse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Bien lire, dans le titre de notre précédente dépêche, que la marge d'EBITDA et non l'EBITDA lui-même est attendu en baisse en 2011. Une version corrigée suit - Au titre de son 1er semestre, le cimentier Vicat a publié, hier soir, un résultat net part du groupe en retrait de 3,9% à 91 millions d'euros, soit 2,02 euros par action. Le groupe prévoit aussi que sa marge opérationnelle d'EBITDA sera, en 2011, inférieure à ce qu'elle était en 2010. Dans un marché en baisse de 2,3%, l'action Vicat perd près de 5% ce matin à 44,5 euros.

Sur la période, le chiffre d'affaires a progressé de 16,4% en données publiées à 1.146 millions d'euros, soit 10,7% à changes et périmètres comparables.

Par activité, le Ciment (51,3% du CA) affiche une croissance comparable de 9,4% et les Bétons & granulats (35,3% du CA) de 11%, quand les Autres produits & services (13,5% du CA) prenaient 14,7%.

Le résultat d'exploitation (EBIT), lui, a parallèlement progressé de 11% en données publiées (+ 5,3% à conditions comparables) à 165 millions, d'où une marge correspondante en baisse à 14,4% sur la période contre 15,1% au 1er semestre 2010.

En effet, 'la charge fiscale du Groupe augmente de près de 17 millions d'euros, à 34 millions d'euros. Cette forte hausse découle principalement d'une évolution du mix 'pays', avec une contribution accrue des zones géographiques où les taux d'imposition sont les plus forts, notamment la France et l'Inde, d'une baisse de la contribution relative de l'Egypte qui bénéficie d'une exemption d'imposition et enfin d'une charge non récurrente d'impôt enregistrée dans les comptes des entités turques'.

Du côté du bilan, le ratio entre la dette (1.138 millions d'euros) nette et les capitaux propres s'est dégradé à 48% à fin juin, contre 39% à fin décembre 2010.

Qualifiant ses résultats semestriels de “solides” en dépit de performances contrastées entre les tendances favorables de l'Europe et les émergents (Turquie, Inde et Kazakhstan) d'un côté, et les Etats-Unis et l'Egypte d'autre part, Vicat précise ses perspectives.

Son niveau de marge opérationnelle d'EBITDA en 2011, qui était de 22,1% au S1 (- 1,5 point sur un an), sera affecté négativement par “les coûts de démarrage et de montée en puissance des usines de Bharathi Cement en Inde et de Jambyl Cement au Kazakhstan”, par les évènements d'Egypte et une “légère progression” des coûts de l'énergie.

Du côté positif, ladite marge sera soutenue par les tendances des pays matures, le dynamisme des autres pays émergents et les effets des plans d'économie. Malgré tout, la marge opérationnelle d'EBITDA devrait, en 2011, se tasser par rapport à celle de 2010, prévoit le groupe.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...