Bourse > Veolia environ. > Veolia environ. : Veolia s'intéresse au démantèlement nucléaire en Allemagne
VEOLIA ENVIRON.VEOLIA ENVIRON. VIE - FR0000124141VIE - FR0000124141
15.840 € +2.39 % Temps réel Euronext Paris
15.525 €Ouverture : +2.03 %Perf Ouverture : 15.840 €+ Haut : 15.525 €+ Bas :
15.470 €Clôture veille : 806 939Volume : +0.14 %Capi échangé : 8 924 M€Capi. :

Veolia environ. : Veolia s'intéresse au démantèlement nucléaire en Allemagne

Veolia s'intéresse au démantèlement nucléaire en AllemagneVeolia s'intéresse au démantèlement nucléaire en Allemagne

FRANCFORT (Reuters) - Veolia Environnement vise une partie du marché allemand du démantèlement de centrales nucléaires et a engagé dans ce but des discussions avec des partenaires potentiels, a déclaré le directeur général de sa filiale locale à l'hebdomadaire WirtschaftsWoche.

"Il existe un gros potentiel en Allemagne, c'est un marché qui porte en lui la promesse de décennies de travaux. Veolia peut apporter son savoir-faire en matière de gestion des déchets, des eaux usées et d'énergie", a dit Etienne Petit.

Neuf réacteurs nucléaires allemands sont encore en activité et doivent être fermés d'ici 2022. Huit autres ont été mis à l'arrêt depuis la catastrophe de Fukushima, au Japon, en mars 2011.

Les trois principaux producteurs allemands d'électricité, E.ON, RWE et EnBW, et la filiale allemande du suédois Vattenfall ont constitué des provisions d'environ 36 milliards d'euros pour couvrir les coûts du démantèlement de leurs centrales et de la gestion des déchets.

Etienne Petit a expliqué que Veolia avait entamé des discussions avec des partenaires potentiels sur ce marché, sans préciser de qui il s'agissait. Il a ajouté que le groupe français ne visait qu'une partie des activités de démantèlement.

"Il est clair que Veolia ne s'occupera pas du traitement de l'uranium du coeur des réacteurs. C'est un domaine spécialisé dans lequel les groupes nucléaires sont bien meilleurs", a-t-il dit.

"Nous avons d'autres atouts, comme la décontamination des eaux radioactives des circuits de refroidissement et secondaires", a-t-il poursuivi.

L'intégralité de l'interview doit être publiée lundi.

(Christoph Steitz; Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...