Bourse > Veolia environ. > Veolia environ. : Résiste après deux analyses positives
VEOLIA ENVIRON.VEOLIA ENVIRON. VIE - FR0000124141VIE - FR0000124141
15.625 € -0.70 % Temps réel Euronext Paris
15.740 €Ouverture : -0.73 %Perf Ouverture : 15.740 €+ Haut : 15.545 €+ Bas :
15.735 €Clôture veille : 3 504 310Volume : +0.62 %Capi échangé : 8 803 M€Capi. :

Veolia environ. : Résiste après deux analyses positives

tradingsat

(CercleFinance.com) - Véolia termine la séance en légère hausse à 8,16 E. Bryan, Garnier & Co maintient sa recommandation d'achat sur le titre, jugeant exagérées les inquiétudes portant sur la capacité de financement du groupe de services à l'environnement.

L'analyste décide néanmoins d'abaisser son objectif de 'valeur intrinsèque' sur le titre de 15 à 14,3 euros à la suite du récent 'profit warning'.

Dans une note de recherche, l'intermédiaire indique que la montée des taux ne devrait avoir qu'un impact limité sur les résultats du groupe, chaque augmentation d'un point au niveau des taux se traduisant par une réduction de l'ordre de 40 millions d'euros du résultat net.

Parallèlement, l'échéance d'un remboursement obligataire de 1,9 milliard d'euros qui se profile pour 2012-2013 est largement assurée par le montant actuel de la trésorerie nette du groupe, estimée à cinq milliards d'euros.

'En intégrant un coût de financement 'spot' de 6% (environ 3,5% de rendement sur l'OAT 10 ans française + 2,5 points de CDS), notre modèle de valorisation DCF fait ressortir une valeur de 11,8 euros par action, correspondant à un potentiel d'appréciation significatif de 45% par rapport au cours d'aujourd'hui (8,15 euros)', souligne l'analyste.

Il ajoute que les titres se traitent sur la base d'un ratio valeur de marché sur valeur comptable de 0,6x, impliquant des dépréciations d'actifs de l'ordre de 2,5 ou trois milliards d'euros ou une augmentation de capital extrêmement dilutive, deux scénarios qu'il considère comme tout à fait improbables.

Bryan Garnier s'attend néanmoins à ce que l'action Veolia reste très volatile d'ici à la prochaine réunion d'investisseurs, prévue le 6 décembre.

HSBC a relevé sa recommandation à 'surpondérer', contre 'neutre' jusqu'à présent, avec un objectif de cours maintenu à 11 euros. La note de recherche a été publiée ce matin dans le cadre d'une analyse plus large consacrée au secteur des services collectifs (utilities') en Europe.

Le courtier estime qu'après trois années de sous-performance, le secteur commence à voir le bout du tunnel et relève en conséquence ses conseils sur les titres IPR, E.ON, GDF Suez et Iberdrola.

Le broker recommande aux investisseurs d'opter pour des rendements sûrs, des risques politiques connus, des groupes bien restructurés et de la valeur consistante.

Il estime que les groupes faisant l'objet de tarifs réglementés sont correctement valorisés aux niveaux actuels et conseille la 'vigilance' en ce qui concerne les entreprises exposées au risque souverain.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...