Bourse > Vallourec > Vallourec : Leader du SBF 120 après ses préliminaires du 1T
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
6.797 € +3.41 % Temps réel Euronext Paris
6.589 €Ouverture : +3.16 %Perf Ouverture : 6.920 €+ Haut : 6.511 €+ Bas :
6.573 €Clôture veille : 8 107 290Volume : +1.80 %Capi échangé : 3 067 M€Capi. :

Vallourec : Leader du SBF 120 après ses préliminaires du 1T

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vallourec domine le SBF 120 ce mercredi, après la confirmation de ses objectifs annuels et dans un contexte de rebond des prix du pétrole qui profite au secteur dans son ensemble. Coutumier des variations marquées, le titre du fabricant de solutions tubulaires premimum grimpe de 5,9% et affiche désormais une perte de l'ordre de 31,7% depuis le début de l'année.

Le groupe a informé le marché ce matin de l'évolution de sa situation financière et opérationnelle depuis le début de l'année 2016. Il a notamment fait état d'un recul de 36% de ses revenus du premier trimestre en glissement annuel à 671 millions d'euros.

'Traditionnellement faible en début d'année en raison du redémarrage des outils après les arrêts annuels liés aux travaux de maintenance en Europe et les fermetures d'été au Brésil, l'activité a été de surcroît affectée par la forte baisse de la demande, en particulier sur les marchés 'Pétrole et Gaz'', a expliqué le groupe, dont la dette nette consolidée au 31 mars s'élevait à 1,8 milliard d'euros, pour un objectif annuel de 1,5 milliard.

Autant dire que les choses sont donc bien engagées sur le front du désendettement. Autre élément de nature à rassurer quelque peu les investisseurs: l'Ebitda, bien qu'il s'annonce en perte, devrait selon Oddo s'inscrire en légère amélioration par rapport au quatrième trimestre, à l'issue duquel il s'était établi à - 77 millions d'euros. Le broker table pour sa part sur - 65 millions.

D'après lui, l'Assemblée générale de ce jour devrait par ailleurs valider l'augmentation de capital d'un milliard d'euros annoncée début février, avec 515 millions d'ORA (Obligations remboursables en actions) réservée à BPI et NSSMC et une augmentation de capital de 485 millions, dont 57 également réservés.

Enfin, les objectifs annuels ont été réitérés, ce qui accrédite la thèse d'un environnement certes toujours dégradé, mais tout de même stabilisé. De fait, le résultat brut d'exploitation est toujours attendu inférieur à celui de 2015, pour un flux de trésorerie négatif autour de 600 millions d'euros à besoin en fonds de roulement stable.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...