Bourse > Vallourec > Vallourec : Trou d'air au 1er trimestre pour vallourec
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.566 € +2.79 % Temps réel Euronext Paris
5.428 €Ouverture : +2.54 %Perf Ouverture : 5.629 €+ Haut : 5.368 €+ Bas :
5.415 €Clôture veille : 5 374 440Volume : +1.21 %Capi échangé : 2 475 M€Capi. :

Vallourec : Trou d'air au 1er trimestre pour vallourec

tradingsat

PARIS (Reuters) - Vallourec a annoncé jeudi comme prévu un creux d'activité au premier trimestre par rapport à fin 2010, en raison de la hausse du coût des matières premières et des coûts liés au démarrage de sa nouvelle usine au Brésil.

Lors de la publication des résultats annuels, le leader mondial des tubes haut de gamme en acier avait déjà indiqué que le premier trimestre devait constituer un point bas avant un fort rebond des volumes attendu au deuxième trimestre, où les hausses de prix pratiquées par le groupe devraient être répercutées aux clients.

Au premier trimestre, la société a enregistré un résultat net part du groupe de 82 millions d'euros (-24% par rapport au T4), un résultat d'exploitation (Ebitda) de 203 millions (-22%) et un chiffre d'affaires de 1.148 millions (-12%). Par rapport au premier trimestre 2010, qui avait constitué le point bas de la crise, il enregistre en revanche des progressions de respectivement 35%, 37% et 31%.

Sa marge RBE/chiffre d'affaires s'est ainsi établie à 17,7% au premier trimestre contre 20,6% sur la totalité de l'exercice 2010.

Selon le consensus réalisé par Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 88,6 millions d'euros au premier trimestre, un Ebitda de 206 millions et un chiffre d'affaires de 1.183 millions.

Le groupe, qui réalise 78% de son chiffre d'affaires dans l'énergie, a précisé que les tendances actuelles de la plupart des marchés étaient positives et que les usines du groupe continueront de fonctionner à des taux d'utilisation élevés.

Vallourec confirme ainsi que son chiffre d'affaires et sa marge brute d'exploitation seront au deuxième trimestre en augmentation par rapport au premier trimestre.

Sur l'ensemble du premier semestre, la marge brute d'exploitation devrait être légèrement inférieure à celle du second semestre 2010. Le chiffre d'affaires et le résultat brut d'exploitation devraient en revanche progresser au second semestre, même s'ils seront affectés par la faiblesse du dollar et les coûts de démarrage des nouvelles usine, a précisé le groupe.

Jean-Michel Bélot, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...