Bourse > Vallourec > Vallourec : Plonge de 20%, massacré après son avertissement !
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.680 € +1.79 % Temps réel Euronext Paris
5.669 €Ouverture : +0.19 %Perf Ouverture : 5.844 €+ Haut : 5.640 €+ Bas :
5.580 €Clôture veille : 9 191 070Volume : +2.07 %Capi échangé : 2 526 M€Capi. :

Vallourec : Plonge de 20%, massacré après son avertissement !

Plonge de 20%, massacré après son avertissement !Plonge de 20%, massacré après son avertissement !

(Tradingsat.com) - Le titre Vallourec a plongé de 20% ce vendredi, de retour sur des niveaux oubliés depuis environ trois ans (34,3 euros), après l'annonce de résultats trimestriels décevants et une division par deux de sa prévision de croissance du chiffre d'affaires en 2012.

La chute de Vallourec a lourdement pesé dans l'indice CAC 40, mais la publication en début d'après-midi d'une statistique américaine supérieure aux attentes (indice de confiance du Michigan) a permis de limiter la casse sur le marché parisien, qui termine stable en clôture.

"Vallourec a de nouveau publié un trimestre décevant avec un résultat brut d'exploitation de 152 millions d'euros, en baisse de 25%, contre 168 millions d'euros visés par le consensus. Plus décevant encore, le Groupe anticipe sur l'année un taux de marge brute d'exploitation proche de 15% et une hausse du CA de 5%", a commenté le Credit Suisse.

L'analyste a abaissé son objectif de cours de 54 à 50 euros tout en confirmant une recommandation "Neutre" sur le titre. "Vallourec n'est plus une valeur bon marché, et en dépit d'une hypothétique croissance des profits en 2014, nous pensons que les opérateurs n'iront pas plus loin ces 18 prochains mois", a souligné le broker.

Le fabricant de tubes sans soudure a indiqué qu'il anticipait désormais pour l'ensemble de l'exercice 2012 une croissance d'environ 5% de son chiffre d'affaires, au lieu des 10% prévus initialement. Le Groupe a expliqué que la demande, hors pétrole et gaz où l'activité reste soutenue, a été plus faible que prévu au premier trimestre, période au cours de laquelle Vallourec a vu ses profits chuter de 65% à 29 millions d'euros.

"Les marchés les plus touchés sont l'énergie électrique, l'industrie et l'automobile, où la baisse des volumes s'accompagne d'un mix produit moins favorable et d'une pression sur les prix. Nous nous adaptons à cet environnement en ajustant le niveau d'activité de nos usines européennes, qui sont les plus touchées. La réorganisation du management des opérations en Europe a été mise en place afin d'améliorer l'efficacité de la production, réduire les coûts et développer l'approche marketing", a fait savoir le management.

"En raison de l'environnement économique incertain en Europe au premier trimestre 2012, les distributeurs de produits industriels, notamment en France et en Europe du Sud, ont maintenu leurs stocks à des niveaux faibles, provoquant une baisse de la demande de tubes pour les industries de la mécanique, de la construction et de l'automobile. Les signes d'amélioration attendus ne se sont pas matérialisés et, en l'absence d'une reprise significative des commandes, la visibilité pour les trimestres à venir reste limitée. Ceci se traduit par une pression sur les prix".

Le chiffre d'affaires consolidé est ressorti à 1 199 millions d'euros au premier trimestre 2012, en hausse de 4% par rapport au premier trimestre 2011, mais en baisse de 23% par rapport au niveau élevé du chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2011, en raison de la baisse de la production expédiée et d'un mix produit moins favorable.

Au premier trimestre 2012, la production expédiée de tubes laminés a atteint 504 milliers de tonnes, un niveau à peu près stable par rapport au premier trimestre 2011 (+1%), mais en baisse de 14% par rapport au quatrième trimestre 2011, en raison de la baisse des expéditions européennes au cours du premier trimestre 2012 et de livraisons anticipées de produits destinés au secteur du pétrole et gaz intervenues au quatrième trimestre 2011.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...