Bourse > Vallourec > Vallourec : Chute de -19% après l'annonce des résultats
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.580 € +3.05 % Temps réel Euronext Paris
5.428 €Ouverture : +2.80 %Perf Ouverture : 5.629 €+ Haut : 5.368 €+ Bas :
5.415 €Clôture veille : 8 502 080Volume : +1.91 %Capi échangé : 2 481 M€Capi. :

Vallourec : Chute de -19% après l'annonce des résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vallourec a publié un 'profit warning' et le cours plonge de -19% à 34,50 E. C'est la plus lourde correction intraday de la décennie pour le titre (qui avait plongé au pire de -16,8% le 28 juillet 2011).

Le groupe a publié hier soir un résultat net part du groupe de 29 millions d'euros au titre du 1er trimestre 2012, en baisse de 65%. Le résultat brut d'exploitation s'est élevé à 152 millions, soit 12,7% du chiffre d'affaires, inférieur à celui du premier trimestre 2011 (17,7%) en raison de la hausse des coûts industriels des produits vendus.

Ces derniers ont représenté 75,4% du chiffre d'affaires, contre 69,2% un an auparavant, reflétant pour une large part le niveau plus élevé des coûts de démarrage liés aux nouveaux projets, des effets de change négatifs et d'une marge brute sur coût des matières premières inférieure.

Le chiffre d'affaires du fabricant de tubes sans soudures a augmenté de 4% par rapport au premier trimestre 2011 atteignant 1.199 millions d'euros, ce qui reflète des volumes légèrement plus élevés (+1%), des effets prix / mix (+2%) et change (+1%) légèrement favorables, ainsi qu'un effet périmètre positif (+1%).

Vallourec continue de bénéficier d'un environnement positif dans le secteur du pétrole et gaz, mais est pénalisé par la faiblesse de la reprise des activités hors pétrole et gaz. Par ailleurs, la contribution des ventes de minerai de fer sera plus faible et la montée en puissance des nouveaux projets plus lente.

Pour l'ensemble de l'exercice, la croissance du chiffre d'affaires est ainsi attendue à environ 5%, avec un taux de marge brute d'exploitation qui devrait s'améliorer progressivement pour atteindre près de 15% en année pleine.

UBS réitère son opinion 'neutre' sur Vallourec et abaisse l'objectif de cours à 42 euros, contre 50 euros précédemment, au lendemain de la publication des résultats du premier trimestre 2012, jugés 'faibles'.

Le bureau d'études indique que le fabricant de tubes sans soudures a dévoilé un chiffre d'affaires en ligne avec le consensus, tandis que l'EBITDA a suscité la déception. 'Ces résultats s'avèrent inférieurs aux attentes de la direction et du marché', souligne l'analyste.

Il rappelle que Vallourec a ajusté en baisse ses prévisions annuelles de croissance du chiffre d'affaires, passant de 10 à 5%, ainsi que son objectif de taux de marge brute d'exploitation, attendu à environ 15%. En conséquence, UBS modifie ses estimations de bénéfice par action pour la période 2012-2014. Crédit Suisse a abaissé son objectif de cours sur Vallourec de 60 à 54 euros tout en restant 'neutre' sur le titre. L'analyste anticipait un EBITDA de 165 millions d'euros, soit une marge de 14,6%, contre 254 millions au trimestre précédent et 203 millions un an auparavant. Par comparaison, le consensus s'établissait à 168 millions. Il tablait sur un résultat net part du groupe de 49 millions.

Le bureau d'études explique la contraction séquentielle de l'EBITDA par les prix du minerai de fer et par la faiblesse des activités de tubes industriels. L'amélioration attendue pour ces deux éléments au deuxième trimestre devait par contre permettre selon lui une hausse de l'EBITDA à environ 230 millions.

'Vallourec demeure une carte structurelle pour un marché en croissance et une progression significative des résultats reviendra probablement lorsque les nouveaux projets seront pleinement lancés', juge Crédit Suisse.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...