Bourse > Valeo > Valeo : 'regarde régulièrement des dossiers d'acquisition'
VALEOVALEO FR - FR0013176526FR - FR0013176526
54.630 € +3.66 % Temps réel Euronext Paris
53.020 €Ouverture : +3.04 %Perf Ouverture : 54.910 €+ Haut : 53.020 €+ Bas :
52.700 €Clôture veille : 1 156 020Volume : +0.48 %Capi échangé : 13 064 M€Capi. :

Valeo : 'regarde régulièrement des dossiers d'acquisition'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Robert Charvier, directeur financier du groupe Valeo, a réuni la presse ce mercredi, afin de faire un point sur la stratégie et les perspectives du groupe.

Atout considérable, 'il dispose d'une forte visibilité, avec déjà plus de 95% du chiffre d'affaires 2015 dans le carnet de commandes'.

La société a identifié un potentiel de croissance élevé dans les émergents, où le taux de pénétration reste faible et les consommateurs expriment leur intérêt pour des véhicules mieux équipés.

Elle souhaite augmenter le poids de la Chine dans le chiffre d'affaires, tout comme celui de l'Amérique du Nord.

Valeo veut également accroître la part du chiffre d'affaires de la seconde monte, à savoir le marché du remplacement, représentant 12% du chiffre d'affaires total de 2013, moins dépendant du cycle économique.

Robert Charvier a indiqué que l'innovation (comme l'aide au parking, technologie récemment dévoilée) constitue un véritable moteur de la croissance organique et des marges.

Il a par ailleurs mis en lumière la situation financière solide du groupe, lui conférant la flexibilité nécessaire et la capacité d'endettement requise pour mener une opération d'acquisition.

'Nous regardons régulièrement des dossiers, dans le but de renforcer les positions de Valeo en Asie ou de compléter le portefeuille de technologies innovantes', a souligné le directeur financier, pour qui la priorité reste toutefois la croissance organique.

Concernant les objectifs pour 2014, Valeo table toujours sur une croissance supérieure à celle du marché dans les principales régions de production et un taux de marge opérationnelle (en pourcentage du chiffre d'affaires) légèrement supérieur à celui de 2013.

Le groupe anticipe des prises de commandes supérieures à celles de l'an dernier, atteignant 14,8 milliards d'euros.

Enfin, il s'attend à voir ses hypothèses de production automobile mondiale en hausse de 2 à 3% et de production automobile en Europe en hausse de 1 à 2% validées mais plutôt dans le haut de la fourchette.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...