Bourse > Valeo > Valeo : Valeo prévoit encore d'améliorer rentabilité en 2015
VALEOVALEO FR - FR0013176526FR - FR0013176526
52.200 € -0.67 % Temps réel Euronext Paris
52.020 €Ouverture : +0.35 %Perf Ouverture : 52.470 €+ Haut : 51.300 €+ Bas :
52.550 €Clôture veille : 746 103Volume : +0.31 %Capi échangé : 12 483 M€Capi. :

Valeo : Valeo prévoit encore d'améliorer rentabilité en 2015

Valeo prévoit encore d'améliorer sa marge opérationnelle en 2015Valeo prévoit encore d'améliorer sa marge opérationnelle en 2015

PARIS (Reuters) - Valeo proposera à ses actionnaires le versement d'un dividende de 2,2 euros par action au titre de 2014, soit 30% de son bénéfice l'an dernier, et entend encore faire progresser sa marge opérationnelle en 2015.

Sur la base d'un scénario économique prévoyant notamment une production automobile mondiale en hausse d'environ 3% cette année, l'équipementier vise une croissance de son chiffre d'affaires "supérieure à celle du marché" dans ses principales régions de production en 2015 et un taux de marge opérationnelle "légèrement supérieur" à celui de 2014 (7,2%).

Le groupe dévoilera les détails d'un nouveau plan stratégique pluriannuel au cours d'une journée investisseurs le 16 mars.

Hors exceptionnels, le résultat net part du groupe 2014 de Valeo a augmenté de 18% à 593 millions d'euros tandis que le chiffre d'affaires signe une hausse de 9% à 12,73 milliards grâce à une contribution positive de tous les pôles. En première monte, les ventes affichent une progression de 11% à 10,89 milliards.

Les prises de commandes ressortent pour leur part à 17,5 milliards d'euros, en croissance de 18%.

Réintégrée l'année dernière au CAC 40, l'action Valeo a clôturé à 133,65 euros (-1,18%) à la Bourse de Paris mardi avant la publication de ces données.

Depuis le début de l'année, le titre s'offre près de 30% et surperforme l'indice sectoriel européen, lequel a gagné près de 25%, porté par les espoirs d'une reprise économique concrète dans la zone euro.

"Les grandes tendances dans le secteur de l'automobile ont ouvert une fenêtre de cinq à dix ans de croissance organique supérieure à la moyenne pour les équipementiers européens", écrivait pour sa part le bureau d'études Exane fin janvier, citant les améliorations apportées sur la consommation de carburant, la standardisation des plates-formes ou encore la sécurité.

(Matthias Blamont, Laurence Frost, édité par Cyril Altmeyer)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...