Bourse > Unibail-rodamco > Unibail-rodamco : Coup d'envoi des journées investisseurs
UNIBAIL-RODAMCOUNIBAIL-RODAMCO UL - FR0000124711UL - FR0000124711
220.900 € +0.39 %
220.550 €Ouverture : +0.16 %Perf Ouverture : 221.000 €+ Haut : 220.000 €+ Bas :
220.050 €Clôture veille : 113 305Volume : +0.11 %Capi échangé : 21 785 M€Capi. :

Unibail-rodamco : Coup d'envoi des journées investisseurs

tradingsat

(CercleFinance.com) - Unibail-Rodamco, la foncière spécialisée dans l'immobilier commercial, organise aujourd'hui et demain des journées de rencontre avec les investisseurs à Stockholm. A Amsterdam, le titre ne réagit guère pour l'instant et se tasse de 0,7% à 233 euros dans un marché en baisse de 0,6%.

'Pas de changement !', proclame l'une des premières pages d'une présentation publiée sur le site Internet du groupe. Les centres commerciaux représentaient, à fin 2015, 80% de son portefeuille d'actifs, taux qui était de 78% trois ans plus taux. Ils sont suivis par les bureaux (12%, contre 13%).

Mais dans l'intervalle, le nombre desdits centres est passé de 72 à 82. Et surtout ils ont 'grossi' : leur valeur moyenne a grimpé de 300 à 450 millions, et le nombre de ceux dont la valeur dépasse 450 millions est passé de 15 à 23. Idem, en toute logique, pour leur surface moyenne passée de 59.900 à 69.200 m2.

Le profil de croissance du groupe en a d'ailleurs profité, en passant d'un taux moyen de 5 à 7% à 6-8%.

Et maintenant ? Dans un contexte caractérisé par une faible inflation, un taux de chômage relativement élevé, les risques liés au terrorisme et aux migrants, Unibail-Rodamco, qui détient la moitié des dix plus grands centres commerciaux d'Europe, entend se concentrer sur ses meilleurs actifs et les zones de chalandise les plus dynamiques.

Faut-il avoir peur de l'essor de l'e-commerce ? Non pas, affirme le groupe, qui indique que selon le Centre for Retail Research, seulement 8% environ des ventes au détail d'Europe ont emprunté ce canal en 2015. Les clients utilisent tous les canaux, pas seulement le commerce en ligne qui, d'ailleurs, est jugé peu rentable - sinon pas du tout, Amazon étant pointé du doigt.

'Nous croyons en la distribution physique', proclame encore Unibail. Ce qui n'exclut pas de moderniser ses centres commerciaux, à l'exemple de la transformation récente de Rosny 2 en région parisienne ou de celle du Täby Centrum en Suède, qui ont été suivies d'une accélération de la croissance.

Et ce n'est pas fini : de 2016 à 2020, Unibail compte rénover dix de ses centres, à commencer par le Forum des Halles de Paris cette année, puis Parly 2, Vélizy 2... Ce qui devrait mobiliser deux milliards d'euros. A cela s'ajoutera le développement de quatre nouveaux projets (Wroclavia, Palma Springs, Val Tolosa et 3 Pays), pour 1,5 milliard environ.

Du côté des bureaux, Unibail-Rodamco rappelle qu'il ne manque pas de projets, dont la future tour Triangle à Paris (dont la livraison est prévue au-delà de 2020), et qui devrait mobiliser 521 millions d'euros d'investissement. Sans oublier les futures tours Sisters qui, à la Défense, devraient remplacer la tour Phare à la même échéance, pour 629 millions d'euros de mise de fonds. Là encore, le profil de croissance de la division est passé ces dernières années de 5-7 à 6-8%.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...