Bourse > Ucar > Ucar : Le marché français plombe Casino au 3e trimestre
UCARUCAR ALUCR - FR0011070457ALUCR - FR0011070457
19.010 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
19.010 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 19.010 €+ Haut : 19.010 €+ Bas :
19.010 €Clôture veille : 1Volume : +0.00 %Capi échangé : 33 M€Capi. :

Ucar : Le marché français plombe Casino au 3e trimestre

La croissance organique de Casino marque le pas au 3e trimestreLa croissance organique de Casino marque le pas au 3e trimestre

PARIS (Reuters) - Casino a vu sa croissance organique marquer le pas au troisième trimestre, les ventes du distributeur étant repassées dans le rouge en France et ayant ralenti au Brésil.

Le groupe stéphanois a toutefois fait état de "bonnes tendances" en septembre et début octobre en France dans toutes ses enseignes après une faible activité cet été, qui a entraîné un recul de 1,6% de ses ventes en données organiques sur fond de guerre des prix et de mauvaises conditions météo.

Le chiffre d'affaires du groupe stéphanois a totalisé 11,967 milliards d'euros, un chiffre proche des 11,8 milliards attendus par les analystes, signant une croissance organique hors essence et effets calendaires ramenée à seulement 2,8%, après 6,5% au deuxième trimestre.

Les ventes des hypermarchés Géant Casino, qui avaient redressé la barre au cours des deux trimestres précédents, récoltant le fruit de baisses massives de prix engagées à la fin 2012, sont reparties à la baisse, accusant un recul de 3,9% en données comparables.

Affectées par l'obligation de fermeture à 21h00 au lieu de 22h00, les ventes de Monoprix ont quant à elles reculé de 1,9% à magasins comparables, après une baisse de 1,2% au trimestre précédent. Seul Franprix-Leader Price stoppe l'hémorragie des ventes avec un petite hausse de 0,2%.

A l'approche des négociations commerciales entre les distributeurs et leurs fournisseurs, Casino a emboîté le pas à Auchan et Système U, en s'alliant à Intermarché pour rester dans la course et peser d'un poids accru dans les discussions sur les prix.

A l'international, Casino a nettement ralenti la cadence au Brésil, où le groupe contrôle le numéro un de la distribution, Grupo Pao de Açucar (GPA). Ses ventes ont affiché une croissance organique de 6,7%, après 9,8% au deuxième trimestre, qui avait profité de l'effet Coupe du Monde.

L'action Casino a clôturé en hausse de 0,78% à 78,70 euros avant ces chiffres, donnant une capitalisation de 8,9 milliards, en recul de 6% depuis le début de l'année.

(Pascale Denis et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...