Bourse > Trigano > Trigano : Andrea Bonomi propose 23 euros par action pour le Club Med
TRIGANOTRIGANO TRI - FR0005691656TRI - FR0005691656
70.390 € +0.50 % Temps réel Euronext Paris
70.490 €Ouverture : -0.14 %Perf Ouverture : 70.490 €+ Haut : 69.550 €+ Bas :
70.040 €Clôture veille : 9 010Volume : +0.05 %Capi échangé : 1 361 M€Capi. :

Trigano : Andrea Bonomi propose 23 euros par action pour le Club Med

Bonomi relève son offre sur Club Med à 23 euros par actionBonomi relève son offre sur Club Med à 23 euros par action

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Andrea Bonomi n'a pas attendu la date limite fixée par l'Autorité des marchés financiers pour surenchérir sur le Club Méditerranée, offrant désormais 23 euros par action pour l'emporter, soit deux euros de plus que sa proposition initiale et un euro de mieux que le milliardaire chinois Guo Guangchang.

La nouvelle offre de l'homme d'affaires italien, qui s'est assuré l'appui du fonds américain KKR, propose une prime de 4,55% par rapport à celle du conglomérat chinois Fosun et valorise le groupe français à 874 millions d'euros.

Elle intervient alors qu'Andrea Bonomi vient de porter sa participation dans le Club de 9,9% à 15,9% (et 14,3% des droits de vote) après l'acquisition hors marché d'actions détenues par les fonds Boussard & Gavaudan et Tyrus Capital, au prix de 23 euros par action.

Dans le cadre d'un accord passé avec le hedge fund Boussard & Gavaudan, Andrea Bonomi pourrait acquérir une participation supplémentaire qui porterait sa part à 18,9% du capital du Club, passant ainsi devant Fosun, pour l'instant premier actionnaire avec 18,28% du capital.

Le Club Med a pour sa part indiqué avoir été informé de cette nouvelle offre et ajouté qu'il allait "étudier ce nouveau projet et ses modalités".

Une surenchère était largement attendue par le marché, les observateurs estimant qu'une offre à 23 euros était encore possible et qu'Andrea Bonomi n'était pas homme à renoncer.

Elle intervient cependant dans un contexte particulièrement difficile pour le secteur du tourisme, plombé par le virus Ebola et les craintes liées au terrorisme.

Le prix offert semble aussi très élevé au regard des difficultés du groupe, aux prises avec le marasme qui frappe le marché du tourisme en Europe et en France, où il réalise 40% de son chiffre d'affaires.

HORIZON DE LONG TERME

Dans le camp du Club Med, on estimait qu'un retour sur investissement limité à environ 8% et à très long terme (10-15 ans) ne ferait pas l'affaire d'Investindustrial, le fonds d'investissement géré par l'Italien.

Le cabinet indépendant Associés en Finance, mandaté par le Club pour juger de l'équité de la première offre à 21 euros d'Andrea Bonomi, avait estimé que la valorisation du Club pouvait se situer entre 17,80 et 25 euros.

Le véhicule d'investissement qui porte l'offre, Global Resort, est majoritairement financé par Investindustrial, auquel s'est associé le fonds KKR dans une proportion qui n'a pas été précisée.

Des partenaires industriels y participent à hauteur de 8,5%, parmi lesquels Sol Kerzner, un homme d'affaires Sud-Africain fondateur de plusieurs groupes hôteliers, et GP Investments, propriétaire d'une chaîne d'hôtels au Brésil, mais aussi Serge Trigano, ancien président du Club aujourd'hui à la tête de la chaîne d'hôtels Mama Shelter, appelé à prendre la présidence non exécutive du groupe en cas de succès de l'offre.

L'offre de Global Resort sera financée par apport de fonds propres à hauteur de d'environ 512 millions d'euros et par des crédits bancaires pour 270 millions.

La cotation de Club Med, suspendue à 16h35 mardi à la demande de l'AMF, reprendra mercredi matin.

Plus d'un an après avoir lancé une première offre, Fosun, soutenu par la direction du Club Med, était revenu dans la bataille en septembre après avoir été mis en échec par Andrea Bonomi.

(Avec Raoul Sachs, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...