Bourse > Transgene > Transgene : Poursuit sa hausse, bientôt de nouvelles données sur le TG4010
TRANSGENETRANSGENE TNG - FR0005175080TNG - FR0005175080
2.670 € +0.38 % Temps réel Euronext Paris
2.670 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 2.710 €+ Haut : 2.650 €+ Bas :
2.660 €Clôture veille : 63 063Volume : +0.11 %Capi échangé : 151 M€Capi. :

Transgene : Poursuit sa hausse, bientôt de nouvelles données sur le TG4010

(Tradingsat.com) - Au lendemain d'une envolée de près de 20% (+19,7% à 3,71 euros à 13h20), l'action Transgene gagnait près de 5% supplémentaires vendredi (+4,7% à 3,87 euros à mi-séance) alors que de nouvelles données devrait être bientôt dévoilées sur son produit d’immunothérapie TG4010.

Des résultats de la partie 2b de la phase 2b/3 de l’étude TIME de TG4010, candidat produit d’immunothérapie de Transgene en cancer du poumon "non à petites cellules", feront en effet l’objet d’une présentation à la 16ème conférence mondiale sur le cancer du poumon qui se tiendra à Denver (Etats-Unis) du 6 au 9 septembre 2015.

"Les résultats présentés comporteront des données plus matures de survie globale", a indiqué jeudi Transgene.

Pour rappel, la société avait déjà présenté au congrès 2015 de l'ASCO -American Society of Clinical Oncology) de données "plus matures" de la phase 2b de l’étude TIME de TG4010.

Ces données ont confirmé la solidité des améliorations de la survie sans progression et de la survie globale antérieurement communiquées, en particulier chez des patients ayant des tumeurs non squameuses.

Autre élément notable, une forte activité a été observée avec TG4010, grâce à une analyse rétrospective de l’expression de PD-L1 dans les tissus tumoraux des patients de l’étude présentant un niveau faible (inférieur à 5%) de cellules tumorales exprimant PD-L1, soit environ 70% des patients de l’étude TIME.

PD-L1 (pour programmed death-ligand 1) est une protéine dont on pense qu’elle joue un rôle majeur dans l’extinction du système immunitaire et constitue une cible importante pour le traitement du cancer.

Or, cette forte activité chez les patients exprimant faiblement la protéine PD-L1, pourrait conforter l'intérêt qu'il y a d'évaluer l'efficacité d'une combinaison entre le TG4010 et des produits d'immunothérapie anti-PD1 (tels que l'Opdivo et le Keytruda de BMS et Merck) pour le traitement du cancer métastatique du poumon non à petites cellules.

A la lumière des nouvelles données qui seront présentées à la prochaine conférence mondiale sur le cancer du poumon, peut-être les prochaines semaines permettront-elles d'en savoir un peu plus sur les intentions de Transgene pour son produit phare.

La société a en effet indiqué fin juin - lors de la présentation de son projet de recentrage sur la recherche et le développement - quelle communiquerait "prochainement" sur le détail de son nouveau programme de développement clinique.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...