Bourse > Total > Total : Total se dit "très confiant" malgré un trimestre en baisse
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
45.665 € -0.19 % Temps réel Euronext Paris
45.700 €Ouverture : -0.08 %Perf Ouverture : 45.755 €+ Haut : 45.455 €+ Bas :
45.750 €Clôture veille : 1 318 600Volume : +0.05 %Capi échangé : 115 462 M€Capi. :

Total : Total se dit "très confiant" malgré un trimestre en baisse

tradingsat

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Total a publié vendredi des résultats en repli au deuxième trimestre, en raison notamment des opérations de maintenance sur ses installations et des troubles en Libye, mais s'est dit "très confiant" pour le second semestre.

Troisième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell et BP, Total a également souligné que la deuxième partie de l'année serait marquée par les premiers résultats de puits pétroliers "à fort enjeu" et qu'il approuverait plusieurs projets, notamment en Australie et Russie.

"Total aborde le second semestre 2011 très confiant dans ses perspectives de croissance profitable pour l'ensemble de ses parties prenantes", a déclaré le PDG Christophe de Margerie, cité dans un communiqué.

Le directeur financier, Patrick de la Chevardière, a en outre confirmé le budget d'investissements de 20 milliards de dollars pour 2011 et indiqué que Total espérait pouvoir conclure un accord avant la fin de l'année pour vendre sa raffinerie britannique de Lindsey, dont le groupe annonce régulièrement la cession comme étant imminente depuis près d'un an et demi.

"Il est extrêmement difficile de vendre une raffinerie aujourd'hui mais nous continuons dans cette direction et nous voulons vendre Lindsey", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique.

Hors exceptionnels, le bénéfice net du groupe s'est élevé à 2.794 millions d'euros au deuxième trimestre (-6%), à un niveau inférieur aux 2.852 millions attendus par les analystes interrogés par la rédaction de Reuters, pour un chiffre d'affaires de 45.009 millions (+9%).

"TRÈS RARE DE LA PART DE TOTAL"

Le bénéfice net part du groupe atteint 2.726 millions d'euros (-12%) en incluant un effet de stock après impôt négatif de 74 millions d'euros et d'autres éléments non récurrents.

Là où Shell et BP ont respectivement annoncé des baisses de 2% et 11% de leur production au deuxième trimestre, Total a enregistré un recul de 2% à 2,311 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit un niveau conforme aux 2,310 millions attendus par les analystes.

Patrick de la Chevardière a cependant confirmé que la production du groupe devrait être stable cette année par rapport à 2010 et que 2012 serait "une très bonne année" en la matière.

A 16h15, le titre Total réduisait ses pertes mais accusait encore une baisse de 1,9% à 37,63 euros, qui portait son repli à près de 5,1% depuis le début de l'année.

Des analystes ont souligné que le groupe pétrolier avait manqué de peu le consensus en termes de résultat net ajusté. "C'est à noter car c'est très rare de la part de Total, qui est très constant", a estimé l'un d'entre eux dans une note.

Compte tenu de sa nouvelle politique de dividende trimestriel, le groupe prévoit de payer en décembre un acompte relatif au deuxième trimestre de 0,57 euro par action, stable par rapport à celui annoncé pour le premier trimestre.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...