Bourse > Total > Total : Total s'allie avec oil search en papouasie-nouvelle-guinée
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
48.195 € -0.55 % Temps réel Euronext Paris
48.380 €Ouverture : -0.38 %Perf Ouverture : 48.630 €+ Haut : 48.135 €+ Bas :
48.460 €Clôture veille : 4 207 940Volume : +0.17 %Capi échangé : 118 142 M€Capi. :

Total : Total s'allie avec oil search en papouasie-nouvelle-guinée

Total s'allie avec oil search en papouasie-nouvelle-guinéeTotal s'allie avec oil search en papouasie-nouvelle-guinée

PERTH (Reuters) - Total a conclu un accord avec l'australien Oil Search portant sur l'acquisition de cinq licences d'exploration sur terre et en mer en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le groupe pétrolier français mettant ainsi un premier pied dans ce pays.

Dans un communiqué diffusé mardi, Oil Search, présent en Papouasie-Nouvelle-Guinée depuis des décennies, précise qu'il détiendra avec Total des parts égales dans les cinq licences.

"(Cet accord) est conforme à notre stratégie de renforcer notre présence dans la région Asie-Pacifique, en particulier dans les segments du gaz et du GNL (gaz naturel liquéfié)", a pour sa part déclaré Jean-Marie Guillermou, vice-président du pôle amont Asie-Pacifique chez Total.

En janvier dernier, Total et son partenaire japonais Inpex ont approuvé un investissement de 34 milliards de dollars (26 milliards d'euros environ) pour construire le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) d'Ichthys, en Australie.

En juillet, le groupe, qui a dit vouloir être opérateur d'autres projets en Australie, a annoncé avoir porté à 30% sa participation dans Ichthys.

Un programme de forage dans le cadre des licences offshore sera lancé au premier trimestre 2013, a précisé Oil Search.

"Si (...) cela aboutit à un projet GNL, Total en développerait et superviserait les installations aval", ajoute Peter Botton, directeur général d'Oil Search.

Plusieurs projets de GNL ont déjà été lancés en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dont un, de 15,7 milliards de dollars, piloté par ExxonMobil et qui devrait être opérationnel en 2014.

InterOil envisage un projet GNL de six milliards de dollars, mais la société est encore en phase de finalisation de spécifications du projet avec le gouvernement.

Rebekah Kebede, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...