Bourse > Total > Total : Neutre, Nomura abaisse sa cible de 50 à 43 euros
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
44.905 € -0.34 % Temps réel Euronext Paris
44.500 €Ouverture : +0.91 %Perf Ouverture : 45.125 €+ Haut : 44.205 €+ Bas :
45.060 €Clôture veille : 6 328 430Volume : +0.25 %Capi échangé : 113 540 M€Capi. :

Total : Neutre, Nomura abaisse sa cible de 50 à 43 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle sur une dizaine de majors pétro-gazières européennes, Nomura a abaissé la totalité de ses objectif de cours de cours après la chute du cours du brut. La française Total, sur lequel le conseil neutre est confirmé, n'est pas épargnée : la cible de Nomura revient de 50 à 43 euros. Il est temps d'alléger, estiment aussi les analystes.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 est revenu à l'équilibre, l'action Total cède 1,5% à 41,1 euros.

En effet, le cours du brut continue de décrocher : à 45 dollars le baril, le Brent vaut moins de la moitié de sa valeur d'il y a un an. En cause : la défense à tout prix de sa part de marché par l'Arabie saoudite et le statu quo de l'Opep sur ses quotas de production.

Si les actions des majors ont déjà reculé, Nomura estime que ce mouvement n'est pas terminé : dans ce secteur où le PER moyen est de 21, les valorisations tiennent actuellement compte d'un prix de baril de milieu de cycle compris entre 75 à 80 dollars. Or les marchés à terme font ressortir pour l'instant un prix situé non loin de 70 dollars.

En outre, le consensus bénéficiaire ne semble pas s'être ajusté suffisamment : en retenant un baril à 50 dollars cette année, Nomura estime que les prévisions 2015 de bénéfice par action devraient chuter encore de 40%.

Certes, les majors peuvent encore réduire leurs investissements. Elles y sont de toute façon contraintes afin de défendre leur cash-flow libre. Dans ce cas, on peut aussi craindre qu'elles ne réduisent le montant de leurs dividendes.

Dans le cas de Total, Nomura relève également le titre n'a reculé que de 2% en 2014, contre - 13% pour l'indice sectoriel européen Stoxx Europe 600 Oil & Gas.

Si le groupe est parvenu à surmonter le décès de son PDG Christophe de Margerie en plaçant Patrick Pouyanné à la direction générale, ses prévisions, qui tablent toujours sur un doublement du cash-flow libre à moyen terme à 15 milliards de dollars, paraissent difficiles à atteindre.

Bref, 'nous pensons que le moment est venu de réduire l'exposition à Total', indique Nomura.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...