Bourse > Total > Total : Gagne 1,7%, bien orienté avant ses résultats
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
46.425 € +1.11 % Temps réel Euronext Paris
45.930 €Ouverture : +1.08 %Perf Ouverture : 46.620 €+ Haut : 45.790 €+ Bas :
45.915 €Clôture veille : 6 638 130Volume : +0.26 %Capi échangé : 117 384 M€Capi. :

Total : Gagne 1,7%, bien orienté avant ses résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - Total, 2ème capitalisation de la place parisienne (93,4 milliards d'euros) derrière Sanofi, prend 1,7%. Une semaine avant l'annonce de ses résultats (26 juillet), le bureau d'études Nomura a décidé ce matin de relever son conseil sur l'action de 'neutre' à 'achat'.
Nomura estime que les perspectives de Total devraient pour 2014 et 2015 maintenant s'éclaircir.

Le conseil d'achat sur Total repose avant tout sur la journée investisseurs du 23 septembre prochain, lors de laquelle le groupe français présentera son traditionnel point stratégique de la rentrée. Cet évènement 'devrait confirmer l'amélioration des tendances quant au futur équilibre entre les investissements du groupe et ses retours à l'actionnaire, ce qui devrait être unanimement salué par les investisseurs', indique la note de recherche.

Ainsi selon Nomura, Total devrait, le 23 septembre, confirmer que le montant actuel de son programme d'investissements est 'sous contrôle'. 'Nous prévoyons que l'objectif de cessions, actuellement de 15 à 20 milliards de dollars, sera porté à 20 à 25 milliards', estime Nomura. Le bureau d'études s'attend aussi à ce que la direction donne plus de précisions sur le programme d'investissement.

Les analystes s'attendent aussi à ce que Total augmente le montant de son dividende trimestriel 'ce mois-ci (avec les résultats du 1er semestre, ndlr) ou lors de la présentation des résultats du 3ème trimestre', prévue le 31 octobre. Nomura estime qu'il pourrait être porté à 0,60 euro.

Certes, les analystes sont plutôt pessimistes, à court terme, sur la dynamique bénéficiaire des sociétés pétrolières dans leur ensemble. Mais ils estiment aussi que le consensus du marché au titre de 2014 est, chez Total, moins susceptible d'être révisé en baisse que chez ses concurrents. Et ce alors que le PER 2014 de la valeur ressort à 7,6 fois, contre 8,2 pour le secteur.

Autre argument : si le groupe français a été des plus discrets sur ses opérations d'exploration ces 18 derniers mois tout en leur consacrant beaucoup d'investissements, les choses pourraient changer. 'Certains puits importants d'Afrique, comme les pré-salifères du Gabon, et au Kurdistan pourraient donner un coup de fouet' à la valeur.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...