Bourse > Total > Total : Focus sur le supercalculateur 'Pangea'
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
45.750 € +1.47 % Temps réel Euronext Paris
45.425 €Ouverture : +0.72 %Perf Ouverture : 45.750 €+ Haut : 45.245 €+ Bas :
45.085 €Clôture veille : 7 567 210Volume : +0.30 %Capi échangé : 115 677 M€Capi. :

Total : Focus sur le supercalculateur 'Pangea'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Total a diffusé tout à l'heure un communiqué ayant trait à 'Pangea', son supercalculateur installé dans les locaux du Centre Scientifique et Technique Jean Féger de l'Exploration-Production du géant pétrolier à Pau (France). Cet outil hors norme verra sa puissance multipliée par trois d'ici 2016.

Il permet de réaliser 2,3 millions de milliards d'opérations en une seconde soit, en termes techniques, 2,3 pétaflops. 'Cette puissance de calcul sera portée à 6,7 pétaflops à l'issue de l'upgrade en cours, soit l'équivalent de 80.000 ordinateurs personnels. Cela permettra d'appliquer à de gros volumes de données des algorithmes de plus en plus complexes', a précisé Philippe Malzac, directeur Système d'informations de l'Exploration-Production de Total.

Par-delà cette performance époustouflante, Pangea pourra dès l'an prochain se prévaloir d'une capacité de stockage de 27 pétabytes, soit l'équivalent de 1,6 million de DVDs.

L'utilisation qu'en fait Total concerne la prospection et la production d'hydrocarbures. Pangea permet ainsi à l'Exploration de traiter beaucoup plus vite les données sismiques recueillies et de les transformer en 'représentation' du sous-sol. Directeur de la division Techniques d'Exploration, François Alabert complète : 'grâce à Pangea, nous obtenons à la fois des images plus nettes, plus riches en informations géologiques, beaucoup plus vite qu'avant. C'est essentiel pour mieux cerner les pièges pétroliers complexes et réduire les risques techniques, mais cela permet aussi de renforcer la sécurité et le coût de nos forages qui sont de plus en plus complexes et chers.'

En phase de production, Pangea est destiné à mieux exploiter les réserves d'un gisement. Lorsque l'un d'entre eux est développé, les ingénieurs réservoirs peuvent en effet utiliser le supercalculateur pour obtenir des simulations du mouvement des fluides sur leur zone. Ces calculs permettent d'imager en '4D' la 'respiration' du champ au fur et à mesure de la production d'hydrocarbures et d'identifier les zones dans lesquelles il reste de l'huile à exploiter.

Au bout du compte, les modèles physiques que la puissance de calcul de cet outil permet d'utiliser sont plus précis, ce qui permet de maximiser la production de pétrole ou de gaz, et Pangea assure une meilleure rentabilité de ses investissements, souvent de l'ordre du milliard de dollars.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...