Bourse > Total > Total : Total espère redémarrer la production d'elgin avant fin 2012
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
45.720 € -0.07 % Temps réel Euronext Paris
45.700 €Ouverture : +0.04 %Perf Ouverture : 45.755 €+ Haut : 45.455 €+ Bas :
45.750 €Clôture veille : 1 375 700Volume : +0.05 %Capi échangé : 115 601 M€Capi. :

Total : Total espère redémarrer la production d'elgin avant fin 2012

Total espère redémarrer la production d'elgin avant fin 2012Total espère redémarrer la production d'elgin avant fin 2012

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Total a publié vendredi des résultats en baisse et une production stable au premier trimestre et indiqué qu'il espérait redémarrer avant la fin de l'année sa plate-forme d'Elgin-Franklin, en mer du Nord, arrêtée depuis une fuite de gaz survenue fin mars.

La troisième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell et BP, a cependant prévenu que, si tel n'était pas le cas, sa production pourrait ne pas croître cette année.

Son directeur financier, Patrick de La Chevardière, a précisé que Total se préparait à lancer "la semaine prochaine" une injection de boue dans le puits d'où provient la fuite de gaz sur Elgin, une opération destinée à la colmater.

"Nos équipes travaillent sur différents scénarios et il y a une possibilité que nous puissions redémarrer la production progressivement avant la fin de l'année", a-t-il également dit lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

"Si nous prenons comme hypothèse prudente qu'Elgin-Franklin ne redémarrera pas avant la fin de l'année, la production de 2012 pourrait être stable", a cependant ajouté Patrick de La Chevardière, confirmant que la fuite de gaz coûtait actuellement à Total près de trois millions de dollars (2,3 millions d'euros) par jour.

Le groupe a fait savoir à l'automne 2011 qu'il tablait sur une croissance de sa production de 2,5% par an sur la période 2010-2015 dans l'hypothèse d'un baril à 100 dollars et de 3% par an à 80 dollars le baril.

Tandis que Shell a annoncé une hausse de sa production de 1,4% au premier trimestre, le français a enregistré un chiffre stable à 2,372 millions de barils équivalent pétrole par jour.

REBOND DES MARGES DE RAFFINAGE EN EUROPE

Total a également souligné que sa production du deuxième trimestre serait affectée par le Nigeria - où il a connu une autre fuite de gaz - et par le Yémen - en proie à des violences de rebelles islamistes qui ont affecté sa production de gaz naturel liquéfié -, ainsi que par des opérations de maintenance saisonnière.

Hors exceptionnels, son bénéfice net s'est élevé à 3.074 millions d'euros au cours des trois premiers mois de 2012 (-1%), pour un chiffre d'affaires de 51.168 millions (+11%).

Le bénéfice net part du groupe atteint 3.662 millions d'euros (-7%) en incluant des éléments non-récurrents, en particulier un effet de stock après impôt nettement moins positif qu'au premier trimestre 2011 et une provision relative à Elgin dont le montant n'est pas précisé.

Total prévoit en outre de payer un acompte relatif au premier trimestre de 0,57 euro par action, stable.

La performance de ses activités raffinage-chimie a subi la baisse de ces marges au premier trimestre, avec un recul de 77% du résultat opérationnel net ajusté du secteur.

"Le début du deuxième trimestre 2012 a été marqué par un rebond des marges de raffinage en Europe, portées par la baisse du prix du brut et une réduction de la capacité disponible sur le marché en raison de la période des grands arrêts et de fermetures de raffineries sur le bassin atlantique", a toutefois indiqué Total.

"Dans la pétrochimie, les marges en Europe se sont redressées par rapport au niveau très bas du premier trimestre."

Vers 16h45, l'action Total reculait de 0,37% à 36,37 euros pendant que le CAC 40 avançait de 0,88%.

Dominique Patry, analyste chez Cheuvreux, a évoqué dans une note des résultats "en ligne avec les attentes" et sans "surprise".

Avec Caroline Jacobs, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...