Bourse > Total > Total : Total confirme sa sortie du réseau de gaz norvégien
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
44.905 € -0.34 % Temps réel Euronext Paris
44.500 €Ouverture : +0.91 %Perf Ouverture : 45.125 €+ Haut : 44.205 €+ Bas :
45.060 €Clôture veille : 6 328 430Volume : +0.25 %Capi échangé : 113 540 M€Capi. :

Total : Total confirme sa sortie du réseau de gaz norvégien

Total confirme sa sortie du réseau de gaz norvégienTotal confirme sa sortie du réseau de gaz norvégien

PARIS (Reuters) - Total a annoncé mercredi un accord avec Silex Gas Norway AS, filiale d'Allianz, en vue de lui céder sa participation de 6,4% dans le réseau de gaz norvégien Gassled et dans les entités associées pour 870 millions de dollars environ.

Confirmant des informations obtenues mardi par Reuters, le groupe pétrolier français a précisé dans un communiqué qu'il resterait un "utilisateur majeur" du réseau de Gassled, avec des réservations de capacité à long terme pour acheminer sa production de gaz vers les marchés européens.

L'opération s'inscrit dans la tendance qui voit les grands groupes pétroliers se débarrasser de leurs actifs non essentiels et les fonds d'investissement s'intéresser aux fortes marges des infrastructures du secteur de l'énergie.

Total, qui souhaite poursuivre ses efforts en matière d'investissements afin d'accroître sa production, a indiqué fin avril que ses cessions d'actifs devraient représenter près de 10 milliards de dollars cette année.

"Posséder des participations dans le réseau norvégien de transport de gaz n'est plus nécessaire pour développer notre coeur de métier", a déclaré dans le communiqué Patrice de Vivies, directeur Europe du Nord au sein de la branche Exploration & Production de Total.

"La cession de ces participations s'inscrit donc dans une démarche d'optimisation de notre portefeuille", a-t-il ajouté.

Total a annoncé en février un accord en vue de céder à la société Ipic ses 48,83% dans Cepsa, la deuxième compagnie pétrolière espagnole, pour un montant d'environ 3,7 milliards d'euros.

Le groupe cherche en outre à céder sa raffinerie britannique de Lindsey.

Vers 11h35, le titre Total reculait de 0,63% à 38,045 euros pendant que le CAC 40 perdait 0,7%.

Coentreprise créée en 2003 pour assurer le transport du gaz naturel extrait des champs du plateau continental norvégien vers l'Europe continentale et le Royaume-Uni, Gassled possède environ 7.980 kilomètres de gazoducs, ainsi que des plates-formes associées, des centres de traitement et des terminaux en Norvège, en Belgique, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...