Bourse > Total > Total : Crédit suisse reste neutre après londres.
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
47.025 € -0.46 % Temps réel Euronext Paris
47.000 €Ouverture : +0.05 %Perf Ouverture : 47.300 €+ Haut : 46.990 €+ Bas :
47.240 €Clôture veille : 3 106 630Volume : +0.13 %Capi échangé : 115 379 M€Capi. :

Total : Crédit suisse reste neutre après londres.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Crédit Suisse n'a pas changé son conseil 'neutre' sur le titre de la major pétrolière française Total, qui hier depuis Londres a annoncé des objectifs à horizon 2015 à l'occasion d'une journée de rencontre avec les investisseurs. L'objectif de cours des analystes reste également inchangé à 44,5 euros et offre donc, selon les analystes, 'un potentiel de hausse de l'ordre de 10% en ligne avec celui des autres grands groupes pétroliers européens'.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Total recule 0,1% à 40,5 euros.

'Rares étaient les éléments susceptibles de modifier notre point de vue fondamental sur la stratégie de la société', estiment les analystes.

Certes, Crédit Suisse a apprécié les cessions de 15 à 20 milliards de dollars annoncées de 2012 à 2014 et des synergies supplémentaires de 650 millions de dollars environ dans la branche Aval. 'Toutefois, nous pensons que l'opinion du consensus quant aux investissements organiques va devoir être revue en hausse', indiquent les analystes qui tablent sur un chiffre de 27,3 milliards de dollars en 2014.

Certes, l'action Total a surperformé le segement des valeurs pétrolières ces deux derniers mois à la faveur de la rotation d'actifs qui a suivi le retour l'optimisme en zone euro. 'Nous nous attendons maintenant à ce que l'action marque une pause', pronostique Crédit Suisse.

Les analystes estiment de plus que Total devra faire face à des investissements lourds jusqu'en 2015/2016, et ce alors que le retour du groupe sur ses dépenses en capital est inférieur à la moyenne du secteur 'en raison de la focalisation du groupe sur le GNL, les pétroles non conventionnels et l'offshore profond'.

Or en toute logique, la pression s'exerce plus durement sur les projets les plus coûteux, comme ceux-ci, ce qui entraîne généralement des retards de mise en production.

Enfin, 'd'un point de vue stratégique, nous pensons que le portefeuille d'actifs de Total est dispersé dans un trop grand nombre de pays. Sa participation au capital des actifs est moindre et il en est aussi moins souvent opérateur', sanctionne Crédit Suisse.

Après 5,06 euros en 2011, Crédit Suisse table sur un bénéfice par action Total de 5,20 euros (consensus : 5,32 euros) cette année puis de 5,30 euros en 2013 (consensus : 5,51 euros).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...