Bourse > Theradiag > Theradiag : Les explications de la forte croissance, l'action accélère
THERADIAGTHERADIAG ALTER - FR0004197747ALTER - FR0004197747
3.730 € -0.27 % Temps réel Euronext Paris
3.730 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 3.770 €+ Haut : 3.660 €+ Bas :
3.740 €Clôture veille : 7 608Volume : +0.11 %Capi échangé : 26 M€Capi. :

Theradiag : Les explications de la forte croissance, l'action accélère

theradiagtheradiag

(Tradingsat.com) - L'action Theradiag accélérait sa progression mardi après-midi après l'interview sur BFM Business de Michel Finance, le dirigeant général de l'entreprise. Déjà bien orientée depuis le début de séance à la suite de la publication lundi soir d'un chiffre d'affaires trimestriel en forte croissance, l'action du spécialiste des tests de diagnostic in vitro portait ses gains à plus de 10% vers 16h30 (12,5% à 3,14 à 16h25).

Le laboratoire spécialisé dans les tests de diagnostic in vitro a enregistré un bond de +50% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2016, à 2 185 K€. La croissance des ventes du groupe a été tirée par la Business Unit Théranostic et la forte croissance du chiffre d’affaires des kits LISA TRACKER.

Les ventes de ces kits de diagnostic multiparamétrique pour la prise en charge des patients atteints de maladies auto-immunes et traités par biothérapies ont en effet plus que triplé sur la période (x3,3 par rapport au premier trimestre 2015), intégrant les ventes de kits à ses partenaires UCB et Hospira.

"Les accords avec Hospira (Pfizer) et le groupe belge UCB ont permis effectivement cette croissance", a commenté Michel Finance sur BFM Business, rappelant qu'Hospira finance les kits de monitoring LISA Tracker pour les patients qui utilisent leurs médicaments.

Autre élément expliquant la forte croissance du premier trimestre 2016, "l'expansion géographique [...] en Europe ainsi que la croissance régulière de l'ensemble de nos clients principalement hospitaliers en France et en Europe", souligne Michel Finance.

Le dirigeant affiche sa confiance pour la suite des événements grâce notamment à l'accord signé l'an dernier avec la société Myraca aux Etats-Unis, "qui va nous ouvrir les portes du marché américain". "Cet accord ne se reflète pas encore dans notre activité, c'est un accélérateur de croissance que nous aurons à partir de ce trimestre et du trimestre suivant", explique Michel Finance.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...