Bourse > Thales > Thales : Thales et SES lancent un service d'internet à bord des avions
THALESTHALES HO - FR0000121329HO - FR0000121329
90.400 € -0.76 % Temps réel Euronext Paris
91.000 €Ouverture : -0.66 %Perf Ouverture : 91.260 €+ Haut : 90.390 €+ Bas :
91.090 €Clôture veille : 264 563Volume : +0.12 %Capi échangé : 19 138 M€Capi. :

Thales : Thales et SES lancent un service d'internet à bord des avions

tradingsat

PARIS (Reuters) - Thales a annoncé lundi un accord avec l'opérateur de satellites SES pour proposer un service d'internet à haut débit à bord des avions, baptisé FlytLIVE.

Dans ce cadre, SES fournira un nouveau satellite, SES-17, construit par Thales Alenia Space, coentreprise entre Thales et l'italien Leonardo-Finmeccanica, qui sera lancé en 2020, précise le groupe français d'aérospatiale et de défense dans un communiqué.

Les équipementiers et les compagnies aériennes lorgnent un marché évalué à un ou deux milliards d'euros par an à la fin de la décennie, lorsque les liaisons par satellites devraient permettre d'assurer une couverture à haut débit fluide sur la plupart des vols.

Le service FlytLIVE démarrera à l'été 2017 à l'aide de deux satellites déjà en orbite et du troisième, SES-17, et permettra d'assurer une couverture d'internet à haut débit pour les vols transatlantiques.

Patrice Caine, le PDG de Thales, a fait état de discussions avec plusieurs compagnies sur le continent américain.

"Vous aurez la même classe de service que ce que vous avez à la maison en fibre optique", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, disant prévoir une forte croissance de la demande sur un marché sur lequel l'américain Panasonic est également positionné.

Le nombre d'avions connectés à l'internet à haut débit devrait passer de près de 5.000 actuellement à 15.000 en 2025, précisé de son côté Karim Michel Sabbagh, PDG de SES.

Pour les compagnies aériennes, l'accélération des débits d'internet en vol et les relais satellites pour y accéder permettront de transformer ce qui est actuellement un coût en une source potentielle de recettes supplémentaires.

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...