Bourse > Thales > Thales : Chiffre d'affaires stable sur neuf mois
THALESTHALES HO - FR0000121329HO - FR0000121329
92.450 € +0.85 % Temps réel Euronext Paris
91.390 €Ouverture : +1.16 %Perf Ouverture : 93.330 €+ Haut : 91.390 €+ Bas :
91.670 €Clôture veille : 268 847Volume : +0.13 %Capi échangé : 19 572 M€Capi. :

Thales : Chiffre d'affaires stable sur neuf mois

tradingsat

(CercleFinance.com) - Thales a enregistré un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros au titre de son troisième trimestre, en progression de 2% sur un an (-3% en organique).

Les prises de commandes se sont pour leur part élevées à 2,3 milliards d'euros sur la période, en hausse de 13% par rapport au troisième trimestre 2013 (+3% en organique).

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires du groupe industriel est ressorti stable à 8,4 milliards d'euros (-3% en organique), dont 4,2 milliards dans le segment 'Défense et Sécurité' (-1%, -3% à périmètre et change constants), 3,3 milliards dans le secteur 'Aérospatial' (+4%, -0,7% à périmètre et change constants) et 847 millions dans le pôle 'Transport' (-4% en publié ainsi qu'à périmètre et change constants).

Le groupe a pâti d'un effet de change négatif de l'ordre de 20 millions d'euros résultant principalement de la dépréciation de la livre sterling et du dollar australien par rapport à l'euro. L'impact périmètre s'est pour sa part élevé à 253 millions d'euros compte tenu de la consolidation en intégration globale des sociétés Thales Raytheon Systems SAS (secteur Défense & Sécurité) et Trixell SAS (secteur Aérospatial) à compter du 1 er janvier 2014, à la suite d'une modification des pactes d'actionnaires.

Ces résultats confortent le groupe dans ses prévisions pour l'exercice en cours. De fait, Thales, qui table sur une poursuite de la hausse des prises de commandes dans les marchés émergents permettant de compenser le recul attendu dans les pays matures, notamment dans le domaine de la défense, attend toujours une croissance de son Ebit entre 5 et 7%.

'Thales a désormais un cap et une ambition bien définis, qui se traduisent par des efforts continus de compétitivité et une priorité donnée à la croissance sur les marchés émergents. Confiant dans le professionnalisme de ses équipes, dans sa richesse technologique et dans sa force commerciale, je sais que le groupe pourra s'appuyer sur ces résultats encourageants afin de s'inscrire durablement dans une dynamique de croissance rentable', a commenté Jean-Bernard Lévy, futur ex-PDG du groupe.

Pour rappel, le gouvernement a en effet proposé son nom pour exercer les fonctions de PDG d'EDF. Thales a donc engagé le processus de sélection d'un nouveau PDG dans le cadre des règles de gouvernance en vigueur dans le groupe.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...