Bourse > Tf1 > Tf1 : Le titre dévisse de plus de 5%, panique à bord ?
TF1TF1 TFI - FR0000054900TFI - FR0000054900
11.070 € -0.18 % Temps réel Euronext Paris
11.020 €Ouverture : +0.45 %Perf Ouverture : 11.130 €+ Haut : 10.990 €+ Bas :
11.090 €Clôture veille : 141 114Volume : +0.07 %Capi échangé : 2 318 M€Capi. :

Tf1 : Le titre dévisse de plus de 5%, panique à bord ?

Le titre dévisse de plus de 5%, panique à bord ?Le titre dévisse de plus de 5%, panique à bord ?

(Tradingsat.com) - La cession par TF1 de la société de jeux et de paris en ligne (SPS) ne plaît visiblement pas au marché, l'action de la chaîne de télévision privée dévissant de 5,3% à la Bourse de Paris jeudi après-midi, vers les 12,2 euros, dans des volumes fournis.

Le groupe a annoncé ce matin avoir signé, vendredi 8 avril 2011, un contrat de cession portant sur 100% des titres de SPS à la société Solfive dont l'un des associés est le Directeur général de SPS. TF1 avait conclu le 8 mars 2010 le rachat de 50% du capital de SPS détenu par le fonds d'investissement Serendipity pour 6,4 millions d'euros.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé mais les analystes évoquent un prix de cession de 5 millions d'euros pour l'ex-filiale déficitaire de TF1. L'ouverture à la concurrence du marché des paris en ligne n'aura donc pas fait que des heureux...

"Les pertes constatées sur les Activités diverses, soit -26 millions d'euros, s'expliquent principalement par les coûts de lancement de l'activité jeux et paris sportifs de la filiale SPS (EurosportBET) en 2010", avait indiqué TF1 lors de la présentation de ses résultats annuels.

Au 31 décembre 2010, le chiffre d'affaires réalisé par SPS était de 1,6 million d'euros contre un chiffre d'affaires non significatif en 2009. SPS affiche une perte opérationnelle courante de 23,6 millions d'euros en 2010 contre une quote-part des charges de SPS qui s'élevait à 3 millions d'euros un an plus tôt.

Mais le malaise semble être ailleurs aujourd'hui. En effet, la chaîne a subi plusieurs revers ces dernières semaines, notamment l'arrêt de son émission de télé-réalité "Carré ViiiP" à 18 heures. TF1 souffre plus largement de la montée en puissance de M6, dont les audiences en prime-time ne cessent de grimper, de la percée de la TNT (NRJ12, Direct 8) et de Canal+, mais également de la perte de puissance de son journal de 20 heures qui voit son audimat regresser depuis plusieurs années.

De quoi laisser planer le doute avant la publication des comptes du premier trimestre, le 12 mai prochain, au cours de laquelle les analystes ne manqueront pas de scruter avec attention l'évolution des revenus publicitaires de la chaîne.

"Bien que plus petit que TF1, le Groupe M6 a plus de flexibilité pour adapter sa stratégie de programmation et sa politique de prix dans un marché de la publicité volatil", avait souligné Exane le 29 mars dernier.

En Bourse, le titre TF1 est retombé sur ses plus bas niveaux depuis la fin de l'année 2010. En 3 mois, il a reculé de près de 13% lorsque M6 a progressé de 0,4%.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...