Bourse > Telecom italia spa > Telecom italia spa : En baisse marquée après ses résultats
TELECOM ITALIA SPATELECOM ITALIA SPA TIT - IT0003497168TIT - IT0003497168
0.790 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
0.790 €Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Telecom italia spa : En baisse marquée après ses résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Telecom Italia comptait ce matin parmi les plus fortes baisses de l'indice de référence de la Bourse milanaise après la publication de la version préliminaire de ses comptes 2015, qui s'avère inférieure aux attentes. La contraction de l'activité en données organiques est toujours de mise, surtout au Brésil, même si le segment mobile semble en voie de stabilisation en Italie. Le groupe prévoit aussi, cette année en Italie, la stabilisation de son EBITDA.

Rappelons que le holding français Vivendi détient plus de 20% des actions Telecom Italia, alors que le fondateur et principal actionnaire d'Iliad, Xavier Niel, possède à titre personnel des options lui permettant de monter jusqu'à 15% environ.

A la Bourse de Milan où l'indice FTSE Mib recule de 1,2%, l'action Telecom Italia perd 2,6% à 0,85 euro.

L'an dernier, le CA de l'opérateur télécoms historique italien a reculé en données publiées de 8,6% à 19,7 milliards d'euros, soit en termes comparables un recul de 4,6%. Or le consensus se situait plutôt vers 19,9 milliards.

Alors que le marché domestique italien (plus de 76% du CA) a baissé de 2,3% en données organiques, la branche brésilienne, elle, s'est dans ces mêmes termes contracté de 12,1% à 4,6 milliards d'euros (- 25,8% en données publiées, ce qui comprend l'effet de changes négatif du réal). Au Brésil, le groupe invoque une moindre contribution de la messagerie et du trafic mobile, l'ARPU baissant de 5,6% et le nombre de lignes actives de 12,5%, soit une part de marché brésilien de 25,7% contre 27% un an plus tôt.

La direction souligne cependant 'une amélioration de la performance des ventes domestiques tout au long de l'année', et surtout 'le retour de la croissance dans le segment Mobile (+ 0,1% en Italie au 4e trimestre, ndlr) et dans les technologies de nouvelle génération (LTE et fibre optique)'.

Du côté de l'excédent brut d'exploitation (EBITDA, en anglais), un recul de 20,3% en données publiées est à déplorer (en données organiques : - 17,9%), à 7 milliards d'euros, d'où un retrait de la marge correspondante de 40,7% à 35,5%. Le consensus, lui, attendait plutôt 7,5 milliards d'euros. Par segment, la marge recule de 8,6 points de pourcentage en Italie, à 37,1%, mais elle monte malgré la baisse des ventes de 2,9 points au Brésil, à 31,3%.

Telecom Italia évoque une charge exceptionnelle de 1,1 milliard d'euros qui ramènerait, hors exceptionnels, la baisse organique de l'agrégat à 4,5% et la marge à 41%.

Quid des investissements ? Ils ont augmenté de 213 millions d'euros à 5,2 milliards d'euros, afin de développer et de moderniser le réseau.

Le cash flow opérationnel revient de 3,2 à 2 milliards d'euros. La dette financière nette, elle, augmente de 600 millions à 27,3 milliards d'euros.

En guise de perspectives, le groupe a présenté un plan de marche à moyen terme. Telecom Italia envisage que sur le marché italien, son EBITDA se stabilisera en 2016 avant de croître en 2017 et en 2018. La marge d'EBITDA devrait progresser au Brésil.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...